Posts Tagged ‘Brent’

L’écart de cours entre le Brent et le Crude Oil est revenu à l’équilibre

Vendredi, août 9th, 2013

Dans un ancien billet (octobre 2011), je vous proposais de vous méfier du retour au point d’équilibre du ratio: L’écart Brent-WTI se réduit

La réduction a pris un peu de temps mais on y est revenu !

spread entre le brent et le cruda oil sur 7 ans 9-8-13

L’écart Brent-WTI se réduit

Mardi, octobre 25th, 2011

Il semble depuis quelques jours que l’écart de cours entre le Brent et le WTI est en train de se réduire.
Serait-ce dû à la découverte norvégienne ? Aux intervenants ?
Affaire à suivre.

En ce qui me concerne je me méfie du retour à l’équilibre du ratio (qui peut être très rapide).

sur 5 ans (source Reuters)

sur 30 ans (source: http://www.indexmundi.com/)

 

 

Ecart entre Brent et WTI depuis 1987

Mercredi, février 16th, 2011

Je me suis dit qu’il fallait produire un graphique plus long avec l’écart de cours entre les deux cotations du pétrole.

Le premier graphique montre l’écart de cours en dollar et le deuxième en pourcent.

Depuis 2008, il semble qu’une plus grande volatilité de l’écart s’est mise en place.

 

Pétrole et instabilité politique

Dimanche, janvier 30th, 2011

Je ne vous apprend rien quand je vous dis que ça chauffe dans certains pays où des dictateurs ont sévi depuis des lustres.

Quel peut être l’impact sur le cours de l’or noir si les révoltes populaires s’étendent ?

Les cours de l’or noir ont évolué vers le haut ces dernières semaines, notamment le brut américain sur la denière journée de cotation.

Une carte géographique de la région

La production d’or noir par pays:

D’après le tableau précédent, Il semble évident que la production de pétrole tunisien, libanais ou yéménite n’influence que peut les cours, mais on peut raisonnablement se demander si nous ne sommes pas au début d’une forte hausse du pétrole, surtout due à l’instabilité politique dans les régions productrices et surtout si d’autres peuples se mettent en rébellion. Je pense notamment à l’Algérie et la Lybie qui – a eux – deux produisent près de 5% du pétrole mondial.

Et si les libyens se révoltaient ?

Et si les algériens se révoltaient ?

Et si les iraniens se révoltaient ?

Imaginez si 15-20% de la production devenait perturbé ? Je n’ose y penser

Graphique de l’écart de cours entre le Brent et le Crude Oil (mise à jour)

Vendredi, janvier 28th, 2011

Comme anticipé par votre serviteur (http://blog.crottaz-finance.ch/?p=6539) l’écart entre le cours du brut aux Etats-Unis et celui en mer du Nord s’accentue encore.

L’explication fournie est une grande offre aux Etats-Unis et une baisse de production en Norvège

vancouversun

Un arbitrage devrait être possible, mais il semble (pour l’instant) être difficilement profitable à cause du contango. En ce qui concerne le physique, les coûts rabottent encore trop le gain, mais si l’écart se creuse encore cela pourrait devenir intéressant de mettre en place l’arbitrage, mais….

La mise en place de l’arbitrage à grande échelle fera remonter les cours d’un côté et baisser les cours de l’autre. L’écart ne devrait donc pas durer.

Graphique de l’écart de cours entre le Brent et le Crude Oil

Lundi, janvier 17th, 2011

Pour faire suite à mon article précédent, voici le graphique de l’écart de cours (spread) entre les « deux pétroles ».

On peut ainsi constater que l’écart a avoisiné les 10 USD il y a un près de deux ans de cela.

On semble se diriger à nouveau vers ce niveau d’écart.

Le Brent ou le Crude ?

Lundi, janvier 17th, 2011

Ces derniers temps ( et assez peu de monde en parle me semble-t-il), le pétrole offre des prix différents suivant qu’il soit brent ou crude oil.

Dans la définition assez générale, on dit que le cours du Brent (mer du Nord) diffère de +ou- 3 USD par rapport au cours du brut.

Dernièrement, le cours s’est écarté de manière plus importante (plus de 7 USD)

D’après certains, la hausse du pétrole est due à la reprise économique (autre et vaste sujet..), mais aucune explication sur l’écart de cours: brent romandie

Heureusement que certains sont à l’affût de certaines nouvelles restées un peu ignorées et qui, j’en salive déjà, rejoignent mon idée du pic pétrolier maintes fois évoqué sur ce blog.

bp-face-a-une-fuite-s et surtout l’article: le-brent-proche-des-1 qui explique que la Norvège vient de revoir ses réserves à la baisse !

La Norvège serait-il le seul pays qui ne raconte pas des balivernes au sujet de ses réserves ?

Je rappelle que pour vendre plus(+), les pays annocnent de grandes réserves et que depuis des lustres ces pays producteurs ne modifient pas leur réserves ou simplement les augmentent par simple communiqués pour continuer de vendre quantité de produits raffinés.