Vidéo: 10% de fonds propres

Pour commencer, regardez ce reportage (qui date de février 2011) au sujet d’une banque qui propose de financer l’acquisition d’un bien immobilier avec un apport de 10% uniquement.

Magnifique me direz-vous !

Sauf que dans ce reportage, il manque une quantité d’informations

  1. La première (mentionné dans le reportage), un organisme de cautionnement apporte les 10 autres pourcents. Caution= ? Faudra-t-il aussi rembourser ce montant ? Ce n’est pas vraiment expliqué, mais très probablement. Faut-il conclure des assurances-vie ?
  2. En suisse (et je ne sais pas si les gens sont au courant), il est possible d’obtenir une aide de l’Etat pour accéder à la propriété si vous n’avez pas assez de fonds propres: http://www.vd.ch/fr/themes/vie-privee/logement/aides-subventions/accession-a-propriete/ ou http://www.vd.ch/fr/themes/vie-privee/logement/aides-subventions/prets/zone-peripherique/. Cela signifie que l’Etat prête de l’argent à des personnes qui n’ont pas les moyens où que les banques/assurances ne financent pas (et certainement pour de bonnes raisons).
  3. Faire croire au gens que seuls 10% permettent d’acquérir une maison, sans avoir d’autres implication (notamment de rembourser aussi le prêt de l’Etat) relève presque d’un manquement grave. Ayant travaillé au département des crédits quelques temps, je me souviens de téléphones de personnes agressives qui n’avaient pas compris qu’il fallait AUSSI rembourser le prêt de l’Etat.
  4. Dans le reportage on peut entendre l’employé de la banque qui dit je le cite:  » On ne joue pas une guéguerre entre les établissements, nous cherchons à être utiles, et à aider des ménages à devenir propriétaire ». Je n’ai pu que sourire, depuis quand une banque est-elle charitable ?

Tags: , ,

16 Responses to “Vidéo: 10% de fonds propres”

  1. Ian dit :

    Bonjour Olivier,

    Merci pour ce billet. Ces 10% de FP font sens pour des gens qui ont d’importants moyens, afin d’optimiser l’aspect fiscal de l’accession à la propriété. Le problème est que ce sont au contraire les ménages « à la limite » qui profitent de cette exception, de surcroît en prélevant les avoirs de leur 2e pilier. Il faut donc espérer très fort que bulle immobilière il n’y a pas.

    Au niveau de la Coopérative vaudoise de cautionnement hypothécaire, savez-vous s’il s’agit d’une pratique au niveau national, resp. fédéral, ou seulement au bon vouloir des Cantons?

    Merci de votre réponse.

  2. Ian dit :

    Merci bcp.

    Oui CA à C- au niveau de la solidité, cela fait presque soucis.

  3. ben à force de prêter, prêter prêter, spéculer, spéculer, spéculer, levier, levier, levier

  4. stephane dit :

    bonjour,pouvez vous me conseiller un traker sur le franc suisse svp merci.
    Cordialement stephane

  5. aurel dit :

    nous ici on a le ptz (tout comme les crédits d’impots) et résultat, les prix sont calés sur l’aide de l’état.

    0 aides à l’achat = prix moins élevés.
    pas de salaire minimum = pas de référentiel de prix mini pour les commerçants pour se caler (cf smic/loyer).
    pas de hausse systématique des salaires = pas de hausse du coût de la vie systématique dans la foulée.

    le jour où les politocards auront pigé ça…

  6. Fred dit :

    Merci pour cette info
    Dans la vidéo, le gars ne répond pas aux questions, il fourbit son argumentaire à la c..
    Que faire pour éviter que des gogos tombent dans le panneau…et dans la dèche quand la situation les fait chasser de leur logement et tout perdre?
    Plus de lois? (= plus d’Etat)
    Les laisser faire leurs expériences, quitte à ruiner des familles, hommes, femmes et enfants dehors: l’évacuation, la honte, la recherche d’un appart à louer?
    Créer des nouveaux assistés sans travail, sans revenu, avec une caisse de retraite vide?
    Au final, on paie tous pour ces abus
    Bénéfice: tous ceux qui se sucrent au passage, à commencer par les taxes, impôts, frais d’enregistrement, de cadastre etc.: le Tonneau des Danaïdes…

    D’un autre côté, si la règle des 30 ou 33% (charges totales du bien vs revenus), calculés sur un taux d’intétêts normalisé de 5% est respectée, ça devrait tenir…aussi longtemps que le-s salaire-s sont là
    Or comme on va vers une augmentation du chômage, c’est pas gagné!

    Amitiés

  7. tloc dit :

    Le crédit lyonnais était à l’époque trés charitable (avec l’argent du contribuable) et prêtait effectivement à tous les copains du pouvoir (entre autre). L’addition représenta à l’époque 3 fois le tour de la terre au niveau de l’équateur en billet de 500 francs (75 euros).No comment.
    Combien les subprimes ?

  8. Amora dit :

    A quand ces gens-là seront déférés au Tribunal pénal et emprisonnés?

  9. Amora dit :

    Il y a un bug avec la vidéo Olivier. Est-ce problème de la TSR ou du blog?

  10. @amora
    ni l’un ni lautre, votre pc ?

  11. Milou dit :

    Bonjour TLM.
    Ils n’ont pas été échaudés par la crise de l’immobilier US ?

  12. Amora dit :

    Non Olivier! Mon pc lit tout très bien!! C’est le clavier qui perd les lettres!! Mdr!! Mais mon pc n’a pas encore perdu la tête ni moi d’ailleurs, enfin je crois!! :)

  13. sevy-yves dit :

    Il est clair que les 10% de caution doivent être remboursés. Ils ne tombent pas du ciel.

    Vous vous offusquez d’un prêt avec un apport de 10% seulement? Mais aux Pays-Bas (voir l’article du WSJ cette semaine à ce sujet) cela fait une décennie que les gens empruntent 120% du prix (prix de vente+frais), et ne remboursent jamais le capital. En effet, les intérêts sont hautement déductibles des impôts. Il vaut donc mieux ne pas rembourser le principal et continuer à payer des intérêts. Merci le gouvernement, qui a ainsi encouragé à un emprunt privé massif et contribué à la formation d’une gigantesque bulle immobillière. Mais rassurez-vous, tout cela est sans risque, car comme chacun le sait l’immo monte toujours. Hein? Quoi? Les prix baissent aux Pays-Bas depuis 2008? Flûte alors! Oh pas de problème, la perte potentielle si le prix de revente est inférieur au prix d’achat est compensée par un fond national de garantie d’hypothèque. Il paraît qu’il a encore assez de réserve pour tenir quelques années… Et puis, les prix vont un jour finir par remonter, n’est-ce pas?

    à pleurer…

  14. ODT dit :

    Ce type de comportement n’augure rien de bon mais ne m’étonne pas vu la concurrence sur le marche hypothécaire.

    Pour répondre a la question de Mr Crottaz:

    – « La première (mentionné dans le reportage), un organisme de cautionnement apporte les 10 autres pourcents. Caution= ? Faudra-t-il aussi rembourser ce montant ? Ce n’est pas vraiment expliqué, mais très probablement. Faut-il conclure des assurances-vie ? »

    Ayant fait cette démarche avec cette même banque, oui, il faut payer cet organisme « Caution logement » qui est en France (ça m’avait couté environ 0,5% du montant emprunté) et souscrire un contrat d’assurance-vie en faveur de la banque couvrant la totalité du prêt et pour toute sa durée.