IFO allemand et DAX (mise à jour)

Voici le graphique à jour

et mon article du 12 août dernier à ce sujet: http://blog.crottaz-finance.ch/?p=7894

le climat semble se refroidir.

Tags: , , , ,

14 Responses to “IFO allemand et DAX (mise à jour)”

  1. merzak dit :

    faut il un climatiseur pour une canicule.vu legradient de temperature.la volatilité a besoin d’etre climatisée :))

  2. Milou dit :

    bonjour Olivier.
    c’est du mimétisme depuis 1996.

  3. fred subtropical dit :

    Qu’on le veuille ou non l’Europe suit les indices US. Pour moi le Krach du Crédit 2.0 est validé depuis le 4 août (tête-épaules en weekly sur le DJ + double top en daily + plongeon de l’indice des transports).

  4. Pascal dit :

    Bonjour Olivier,

    au delà de la corrélation graphique, il serait intéressant de calculer le R² (ou coefficient de Person) pour valider statistiquement l’ampleur de la correlation.

    Je veux bien m’y coller, mais je n’ai pas les data…

    En tout cas merci encore pour votre blog et vos échanges.

    Cdt.

    Pascal

  5. BA dit :

    Jeudi 25 août 2011 :

    Grèce : taux des obligations à 2 ans : 45,884 %. Record historique battu.

    Grèce : taux des obligations à 10 ans : 18,278 %. Record historique battu.

  6. BA dit :

    Vendredi 26 août 2011 :

    La croissance américaine au deuxième trimestre a été révisée en baisse à + 1 %, contre + 1,3 % en première estimation.

  7. zahnd dit :

    Comme O.Delamarche vos client ont-ils passés de bonne vacances? ou perdu à la chaise musicale?

    http://www.dailymotion.com/video/xkqeqd_olivier-delamarche-25-aout-2011-bfm-business-25-08-2011_news?start=2#from=embed

  8. Salix dit :

    Cher BA,

    A quoi bon revenir sur cette vieille histoire des différences de taux ?

    Tout va bien tout va très bien. L’argent financier circule, les ajustements économiques se feront, les écarts de taux disparaîtront à la longue.

    Logique tout est logique.

    Tout va mal tout va très mal. L’argent financier ne circule plus car les ajustements économiques prennent du temps, trop de temps. Les désaccords de politiques économiques communes des pays membres de la Zone euro créent des manifestations de fonctionnaires et de rentiers en France. La Grèce est en guerre civile. Des partis politiques organisent des attaques de renversement de pouvoir en Allemagne. Des quartiers entiers sont pillés par des bandes organisées du crime en Angleterre. Le Président italien est assassiné par la mafia, des immigrants d’Afrique sont retrouvés décapités sur la Place St-Marc de Venise. Chypre est annexée par la Turquie.

    Pas logique, pas bien.

  9. BA dit :

    « En Europe, les Etats doivent régler le problème de leur dette et les banques ont besoin d’une recapitalisation urgente. »

    (Christine Lagarde, samedi 27 août 2011)

  10. Salix dit :

    Urgence rime avec catastrophique, le niveau critique a déjà été franchi avant la réunion du 21 juillet. Après le niveau catastrophique il existe un nouveau niveau; CATACLISMIQUE (une chance sur 1/1’000’000. Le temps passe, le bateau ne coule pas il va droit dans l’Iceberg invisible masqué par les mains invisibles.

    Soyons heureux de l’instant présent, le futur n’est pas encore là, on s’en occupera plus tard, trop tard comme d’habitude.

  11. Salix dit :

    Sauver la Grèce, à quoi bon !!!

    http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2011/08/notes-de-voyage-dun-touriste-en-gr%C3%A8ce.html

    Tout va bien tout va très bien avec Jean-Claude le Tricheur.

  12. BA dit :

    Deux docteurs essaient de sauver la créature de Frankenstein :

    http://2.bp.blogspot.com/-mMSo14uaZ6U/Tlj4kj65rKI/AAAAAAAAO_A/RjNwYAVKiNg/s1600/6.png

  13. BA dit :

    Samedi 27 août 2011, à Jackson Hole, Christine Lagarde a parlé de la situation économique et financière. Surtout, elle a prononcé une phrase très importante en ce qui concerne l’Europe.

    Elle a dit ce qu’elle pensait de la situation financière en Europe : « banks need urgent recapitalization. »

    « En Europe, les banques ont besoin d’une recapitalisation urgente. »

    http://www.imf.org/external/np/speeches/2011/082711.htm

    En clair : les banques européennes sont sous-capitalisées. Le ralentissement de la croissance dans tous les pays d’Europe va avoir des conséquences dévastatrices sur les banques. Si par malheur il n’y avait pas de recapitalisation, les banques européennes feraient faillite.

    Problème : où trouver l’argent pour cette « recapitalisation urgente » des banques européennes ?

    Je sens que les contribuables vont encore morfler.