On va tous crever………..le plafond de la dette

Il y a déjà deux ans (au moins) que je vous parle de l’endettement global et de l’incapacité de nos politiques à le juguler.

La seule solution qu’ils trouvent, c’est de le creuser encore et encore, avec le secret espoir – naïf- qu’il va se résorber par des ponctions d’impôts et des mesurettes en tous genres.

L’heure est grave et l’hyperinflation attendue ne vient pas (et ne viendra pas, il y a trop de dettes !)

Pour rappel, je vous mentionne mes acticles de l’époque sur le problème de la dette des Etats américains dont Californication, les CDS sur les municipalités et les fonds de pension US sous-capitalisés

Aujourd’hui, c’est le budget américain qui m’inquiète.

Baraka Obama (qui va se réprésenter pour un second mandat alors qu’il n’a pas réussi grand chose) lance la menace qui si le budget n’est pas accepté, certains fonctionnaires ne seront plus payés.

Le débat sur le budget menace l’État américain de paralysie

USA plan d’austérité des républicains

selon l’AFP

L’endettement collectif des États-Unis a progressé de 0,6 % en 2010 pour atteindre 50 531,8 milliards de dollars au 31 décembre, selon des chiffres officiels publiés jeudi à Washington. Ce chiffre, qui est de trois fois et demie la dernière estimation officielle du PIB du pays pour 2010, représente l’intégralité de la dette publique et privée.

On l’obtient grâce aux tableaux de la comptabilité nationale publiés par la Banque centrale américaine (Fed) en additionnant la dette des ménages, des entreprises non financières du secteur public (36 295,5 milliards de dollars) et celle du secteur financier (14 236,3 milliards). C’est un chiffre brut, qui ne tient pas compte du patrimoine des personnes physiques et morales aux États-Unis, lequel pourrait éventuellement servir au remboursement de la dette.

Il est cependant encore incomplet, puisqu’il ne tient compte que de la dette circulant sur les marchés financiers, et donc pas des retards de versement de l’État fédéral, des États fédérés et des collectivités locales aux diverses caisses de sécurité sociale que ceux-ci sont censés alimenter. Il réduit, ce faisant, la dette de l’État fédéral de plus de 4 600 milliards de dollars (si on recoupe le chiffre de la Fed avec les données du Trésor), et de 2 000 à 3 000 milliards de dollars celle des États fédérés et des collectivités locales, selon une estimation mentionnée début mars par le président de la Fed, Ben Bernanke.

Cliquez sur l’image

Un ami m’a écrit (et je ne peux qu’abonder)

Je cite. « Comme entre Démocrates et Républicains il y a autant de différences qu’entre le Coca-Cola et le Pepsi-Cola, ils vont très probablement se mettre d’accord pour remonter le plafond de la dette fédérale. Tout cela se fait bien entendu au détriment des contribuables et des générations futures… Personnellement, je pense que plus vite tout cela s’effondrera, plus vite on pourra repartir sur des bases plus saines. De toute façon, cela va s’effondrer un jour et plus le temps passe, plus cela sera pire. Mais il y a quand même un risque inquiétant : que l’on glisse vers le totalitarisme… »

 Enjoy you weekend (if you can)…

58 Responses to “On va tous crever………..le plafond de la dette”

  1. cecile dit :

    Dozier, pas BA, sorry

  2. merzak dit :

    ce que je voulais dire aussi @cecile qu’il n(‘ y a pas seulement bilderberg mais aussi le groupe « le siecle »
    https://secure.wikimedia.org/wikipedia/fr/wiki/Le_Si%C3%A8cle

  3. DOZIER dit :

    @ Cecile
    « Pourtant au journal télévisé notre premier ministre, qui par ailleurs est démissionnaire depuis quasi 1 an ;-) , nous fait très régulièrement l’annonce que tout va bien et que les comptes sont même meilleurs que prévu ?!? »

    Démissionnaire à maintes reprises, Monsieur LETERME annonce régulièrement que les comptes sont meilleurs que ce qu’ils étaient lors de son arrivée.

    Encore une démission et cette fois la dette se sera envolée (je veux dire effacée).

    Comme quoi un Etat sans gouvernement est plus à même de redresser ses comptes.

  4. cecile dit :

    Lol, mais à mon avis il ne compte pas tout !

  5. Amora dit :

    merzak, des clubs comme ceux de Bilderberg, Siècle, franc-maçonnerie, Skull and Bones, Bohemians Club, Club de Rome, Fondation Saint Simon, Jason Group, l’IFRI et j’en passe sont dans la totalité des organisations de type sectaire qui ont des liens discrets avec les Services secrets (CIA, NSA, FBI, Interpol, etc.), les groupes néonazis, les sectes américaines surtout et aussi les mafias pour le blanchiment des fonds délinquants par les institutions bancaires (la Banque Mondiale, le FMI, l’OMC, les banques centrales, etc.) avec l’appui du politique et ses organisations pléthoriques(ONU, OMS, Commission Européenne, European Round Table, etc.) ; les listes sont tellement longues dans tous les domaines que le forum d’Olivier n’y suffit pas pour les dénommer! L’important du fonctionnement consiste à flatter des individus enivrés par le pouvoir de l’argent en leur faisant miroiter qu’ils représentent l’élite mondiale. En fait ce sont des pions à manipuler et à « sucer »! Eux ne le savent pas que ceux qui les ont invités à en faire partie les considèrent comme des parfaits imbéciles! Or tout homme, qu’il soit riche ou pauvre a besoin de rassurer son angoisse existentielle. Le pauvre en s’engageant activement au sein de sa communauté religieuse, le riche(en argent virtuel) en adhérant à ce genre de club!

    Ce qui nous amène à la neurologie, domaine qui me passionne depuis plus de 30 ans! Vous m’avez mis le lien du neurologue V.S. Ramachandran qui considère les neurones « miroir » comme les neurones de la conscience! Les neurones miroir auraient d’abord évolué pour permettre à leurs propriétaires de développer une TOM ( theory of other minds ), dont on voit bien quel avantage évolutif elle représente: grâce à elle, on peut deviner les émotions d’autrui, anticiper ses réactions, etc.

    Il a en fait repris la découverte en 1996 de Rizzolati, Gallase et Iaccoboni (université de Parme) en observant un chimpanzé à qui l’on ordonne d’attraper une belle cacahouète posée devant lui. Comment va-t-il s’y prendre? Facile: Il commence par activer certains neurones de son lobe frontal (les neurones cacahouète ), qui vont se charger de toute l’intendance.

    Pour résumer ces recherches intéressantes au plus haut point on pourrait les exprimer par cette réflexion:

    « Il se pourrait que l’utilisation de l’expression « self conscious » pour dire que vous êtes conscients des autres étant conscients de vous, ne soit pas une coïncidence. Pas plus que de dire « Je réfléchis » pour dire que vous êtes conscients de vous-même en train de penser… » Facile à comprendre?! Pas si sûr! ;)

    références:

    1. Giacomo Rizzolatti et al. (1996). Premotor cortex and the recognition of motor actions, Cognitive Brain Research 3 131-141
    2. http://www.edge.org/3rd_culture/ramachandran07/ramachandran07_index.html La 3e Culture par Ramachandran

    3. http://www.pbs.org/wgbh/nova/body/mirror-neurons.html qui montre en vidéo le comportement des supporters français dans un stade de foot! Hélas la vidéo a des droits d’auteur ce que je déteste car c’est un frein à la connaissance.

  6. RonRon dit :

    @O. Crottaz
    Je n’ai pas écrit que je ne payais pas d’impôt.
    Je n’ai pas parlé de la suisse, vous m’avez mal compris, ma critique va également aux pays que vous citez.
    Je vous invite à relire vos billets, vous vous en prenez souvent à la France. Pourquoi pas l’Italie, c’est également frontalier et il y aurait surement plus à dire, non ?

  7. fred subtropical dit :

    Yesss, plus de 56 réponses sur un article ! Olivier , vous avez dû appuyer là où ça fait mal ;-) Vu l’humeur de certaines réponses, l’ambiance a l’air morose en Europe. Ici, le Guarani paraguayen (PYG) est monté contre toutes les monnaies de « mono » (singe). Je suis incompétent et de toute façon agnostique sur la situation économique, mais j’abonde dans le sens de votre ami sur le risque majeur : la dictature. La situation de certains pays n’a jamais été aussi proche de la république de Weimar.

  8. Gautier dit :

    AMHA, il ne faut pas se faire trop de soucis pour ces histoires de dettes: il y a toujours le fameux coup de baguette magique de l’inflation. La Fed y va à tour de bras côté inflation monétaire (passé le triplement depuis 2008):
    http://research.stlouisfed.org/fred2/series/WSBASE
    Les effets arrivent dans les prix des matières premières
    http://money.cnn.com/data/commodities/
    Certaines on plus que doublé de prix en un an (café, coton, maïs).
    La vague finira par passer dans les prix des biens de consommation…