La FDIC est toujours virtuellement en faillite

Il y a près d’une année, en août 2009, j’avais écrit un article sur la FDCI qui se trouvait dans la panade (http://blog.crottaz-finance.ch/?p=2743) et en faillite virtuelle.

La situation ne s’est pas du tout améliorée, bien au contraire et ce n’est pas l’augmentation du plafond de garantie des fonds déposés de 100’000 USD à 250’000 USD qui va rassurer le marché.

Pour se financer, la FDIC aurait demandé aux banques membres (et encore en vie) d’avancer le paiement de leurs cotisations et le montant a été augmenté pour les grandes banques: senates votes increase payment to fdic

Quand j’argumente que c’est le serpent qui se mord la queue, l’image est représentative. On affaiblit les vivants pour sauver les morts.

Quand est-ce que les hommes comprendront que ce n’est pas ainsi qu’on assainit le système. Le système est totalement biaisé.

En comparant cette attitude au monde animal, on consate que chez les animaux, les faibles meurent, permettant aux plus fort de survivre, de procréer et de par de là, assurer la survie de l’espèce.

Chez l’homme il a été décrété que tout le monde doit gagner – comme à la célèbre émission « l’école des fans » – affaiblissant tout le système qui s’effondrera comme un château de carte.

Tous malades, tous pauvres et tous perdants, mais ce qui plus rassurant, tous ensemble !

Revenons à la FDIC.

La trendance des défauts des banques semble évidente (à la hausse)

Les Etats qui on le plus soufferts sont, dans l’ordre,  la Géorgie (40), l’Illinois (34), Floride (34) et la Californie (27) (souce: mybudget360)

Les réserves fondent. Elles ont tellement fondu qu’elles sont même négatives !

 

Aujourd’hui, Il existe environ 8’000 banques qui sont assurées à la FDIC, mais 4 grandes banques forment la majorité des dépôts à protéger.

On comprend dès lors pourquoi ce grand empressement à défendre et protéger les grandes banques en premier, car si l’une d’elles venait à flancher, ce serait une catastrophe.

Une ligne de 500 miilions a été mise en place pour la FDIC, mais au rythme des faillites cela semble dérisoire.

Qui va payer l’ardoise ?

Tags:

7 Responses to “La FDIC est toujours virtuellement en faillite”

  1. D-man dit :

    la question est: et alors? le marche s’en fiche de FDIC. Il s’occupe les Vendredis soir de qq fermeture et puis c’est tout…

    merci pour l’article

  2. Milou dit :

    Bonjour Olivier.
    Si une de ces grandes banques flanche ce sera le declencheur de la phase II de la crise

  3. Antoine dit :

    Une petite réflexion de ma part sur Bale III, le sauvetage du système lors de la crise qui maintenant arrive au niveau des Etats, notamment l’Espagne:

    http://aferron.over-blog.fr/article-ca-repart-comme-avant-54528579.html

    N’hésitez pas à laisser des commentaires comme ici pour échanger, notre parole n’est pas d’or, le meilleur moyen pour comprendre est le dialogue.

  4. DOZIER dit :

    Qui connaît vraiment le rôle joué par la FDIC aux USA mis à part les clients d’établissements bancaires en faillite ?

    Si le doute venait à s’installer sur la garantie qu’est censée apporter la FDIC, celà pourrait peut-être générer une ruée sur les dépôts, mais mis à parts quelques contribuables fortunés, les américains sont surtout riches de dettes.

  5. tloc dit :

    comment fait le dollar pour se maintenir encore ?
    Quels sont les inconscients qui continuent à croire en la croissance américaine ?
    Sont ils les même qui faisaient confiance aux agences de notations ?
    Et elles, notent elles vraiment le risque des investissements en dollar ?
    Ne pouvant comprendre cette finance là, je reste dubitatif sur la conduite à tenir …..

  6. FabCH dit :

    La faillite de la FDIC constituera un évènement qui constituera une nouvelle étape de la crise de confiance envers le système bancaire et envers la santé économique en général(La raison d’être de la FDIC fut justement de rétablir la confiance envers le système bancaire en grande difficulté lors de la crise des années 1930). Toutefois, la FDIC ayant une ligne de crédit conséquente auprès du Trésor, elle sera simplement portée à bout de bras par l’Etat comme Freddie & Fannie Mac par exemple. En bout du compte, c’est bien la capacité de l’Etat fédéral à continuer à s’endetter sans susciter une crise de confiance généralisée qui est la clé. Je m’attends à ce que la FDIC fasse faillite dans le courant 2011.

  7. FabCH dit :

    Je viens de publier un billet sur mon petit blog dédié à la FDIC: faillitesbancairesusa.over-blog.com/

    Enfin, dernier billet en date sur la situation de la FDIC et de ses assurées: http://faillitesbancairesusa.over-blog.com/article-etat-de-sante-du-secteur-bancaire-1e-trimestre-2010-51189728.html

    Cordialement,