Les CDS sur Certains Etats et Municipalités US

On peut lire dans la presse financière que les certains états américains (et certaines villes) ont des difficultés avec leurs finances, voire sont en faillite et se trouvent au chapitre 11.

Illinois Stops Paying Its Bills, but Can’t Stop Digging Hole

More Cities on Brink of Bankruptcy

On y parle notamment de la Californie (voir mon billet de mai 2009: http://blog.crottaz-finance.ch/?p=2286) et de l’Illinois entre autres.

Les municipalités US ont – elles aussi – des problèmes de liquidités. Bloomberg tient un indice qui montre les CDS sur les municipalités, dont voici le descriptif:

et son évolution:

L’évolution du graphique démontre que les taux CDS augmentent et le coût de l’assurance par la même occasion pour 10’000 USD.

On peut aussi regarder les CDS à 5 ans sur les 4 Etats qui sont en plus mauvaise posture comme mentionné précédemment. Il s’agit de la Californie, de l’Illinois, du New Jersey et de New York.

Après une accalmie suite à la crise de 2008, les taux sont remontés fort, presque au plus haut.

L’Illinois gicle carrément vers les plus hauts et il semble désormais que le marché annonce un défaut de l’Illinois avant celui de la Californie.

On remarque (source Bespoke) que ces sont ces 4 Etats qui ont eux la plus forte hausse de taux CDS depuis le début de l’année 2010.

Voici aussi les CDS des banques US:

La conclusion semble simpliste. Tout ce qui est financier, étatique voire communal a du plomb dans l’aile. Le marché indique des risques de défaut à nouveau présents et probables sur ces débiteurs.

Si je vous dis que la crise n’est pas derrière mais peut-être devant, que me répondez-vous ?

Tags: ,

7 Responses to “Les CDS sur Certains Etats et Municipalités US”

  1. Fabrice dit :

    « Si je vous dis que la crise n’est pas derrière mais peut-être devant, que me répondez-vous ? »
    … Que le marché vous donne tord pour le moment ainsi que la presse économique pour qui la reprise est là (ce qui n’est pas complètement faux). Si je vous dit « pourquoi le marché a d’aussi grandes dents, que me répondez-vous ? ;-)

  2. Roja dit :

    Par ailleurs, Moody’s vient de baisser le rating du Portugal…

  3. jean-luc dit :

    Si les états, municipalités font défaut, pas mal de personnes font se retrouver sur la paille.
    Il suffit qu’un pays du G20 fasse défaut et la crise repartira. On dirait que nous sommes dans ce que j’appellerais l’oeil du cyclone: on est rentré dans le cyclone c’était tendu, nous sommes au milieu avec une accalmie et il va falloir en sortir sachant que pendant ce temps il s’est intensifié ce cyclone.

    Tout est tellement imbriqué que si certains états font défaut d’autres le feront à leur tour car ils détiennent beaucoup de dettes de ces mêmes états, c’est un domino’s day qui nous attend.

    A la limite, pour éviter la crise, il faudrait que l’ensemble des états du G20 annulent leur dette, peut-être que cela rendrait les choses plus simples. Tout le monde fait défaut et on repart sur de bonnes bases, les états interdits d’emprunt et obligés de vivre sur les deniers des impôts. Des états minimalistes laissant la population vivre calmement, mais là je rêve…

  4. tralala! dit :

    « Si je vous dis que la crise n’est pas derrière mais peut-être devant, que me répondez-vous? »

    L’une est derrière, l’autre devant. Cela fait maintenant bien plus de 10 ans que nous vivons au rythme d’une crise tous les deux ans environ. Nos « petites crises » ne sont que le symptôme d’un modèle (une maladie?) économique et financier qui ne fonctionne pas… porté par un système aveugle qui n’est pas prêt à avouer son échec – bien au contraire.

    Cela ne pourra pas durer éternellement; « LA » crise est à mon avis bel et bien devant.

  5. Milou dit :

    Cette crise au niveau des collectivités locales et des états est éclipsée par les problèmes des déficits
    fédéraux. Pourtant, elle est l’autre face de la même pièce, et une face qui va montrer dans le courant du
    second semestre 2010 qu’elle possède un double caractère explosif : électoral, comme le montreront les
    élections ; et financier, comme le prouveront les conséquences de la crise prochaine du marchés des
    « Munis », les titres des collectivités locales US (voir la partie « Recommandations » de ce numéro du
    GEAB).
    Pour LEAP/E2020 la situation est pourtant claire : l’environnement direct d’une grande majorité
    d’Américains n’a cessé de se dégrader depuis 2008 quoi qu’en disent les statistiques et les experts
    fédéraux51. Le chômage réel se situe au minimum entre 15% et 20%52 et atteint 30% à 40% dans les
    villes et régions les plus touchées par la crise53. Jamais autant d’Américains n’ont été dépendants des
    bons d’alimentation du gouvernement fédéral qui contribue désormais à un niveau jamais atteint aux
    revenus des ménages US54. Parallèlement, les Etats sont obligés de multiplier les coupes budgétaires55 et
    la suppression de services sociaux en tout genre, aggravant du même coup le chômage56. Et ces
    phénomènes se déroulent alors que l’impact du plan de stimulation économique de l’administration
    Obama est censé être à son maximum57 !
    Il n’y a donc pas de quoi être surpris en apprenant que la consommation des ménages ne décolle pas,

    Texte extrait du GEAB N°46 de juin 2010

  6. ShereKhan dit :

    Well, M. Crottaz, le problème avec ce type de prédictions est qu’elles traduisent les désirs de ceux qui les font: les contrariens sont ceux qui, pour une raison ou pour une autre, en veulent au système et DESIRENT que la crise survienne et l’emporte; les autres (les béniouiouis) sont ceux qui défendent la pérennité du système parce qu’ils y trouvent avantage et/ou parce qu’ils sont payés pour cela. Aujourd’hui l’économie est largement mentale, si les gens « y croient » ils se mettent à consommer et investir, sinon c’est la panique ou la dépression (au double sens économique et psychologique).

    En m’efforçant d’être objectif… La reprise est-elle là? A mon avis non, car les chiffres sont manipulés et la population aussi. La crise est-elle devant? Je crois bien que OUI…