Le Franc Suisse continue de Faire des Etincelles

Le franc suisse s’apprécie encore ce matin, alors qu’il s’est déjà  fortement apprécié durant les dernières semaines.

Est-ce que le franc suisse deviendrait une réserve de devises pour les banques centrales et les investisseurs? C’est fort probable, car comment expliquer autrement cet engouement pour la devise helvétique ?

Contrairement  à ce que pense les américains et comme l’avait signifié  John Connally : le dollar c’est notre monnaie, mais c’est votre problème. En Suisse, le franc c’est notre monnaie, mais cela devient aussi notre problème. Les exportations risquent d’être pénalisées.

Dans l’Euro-Zone c’est presque pire, car l’euro c’est la monnaie de tous et le problème de tous.

Le Baltic  Dry Index qui s’effondre

La grèce qui vent ses joyaux: Greece starts putting island land up for sale to save economy et l’Espagne qui n’a plus trop de sous.

J’ai déjà rédigé deux billets (http://blog.crottaz-finance.ch/?p=4584 et http://blog.crottaz-finance.ch/?p=4182) au sujet de la Banque Nationale Suisse qui essaie par tous les moyens d’intervenir contre la hausse du franc suisse (la hausse rapide) et cette noble institution semble désarmée. La BNS possède actuellement une quantité de devises étrangères importante et il se pourrait que ses dirigeants se posent la question d’arbitrer les euros accumulés contre du dollar américain qui -lui aussi- commence à chuter contre la devise helvétique. En tout cas, c’est ce que je ferai ou tout du moins je diminuerais l’exposition à la monnaie unique et diversifierais, mais je ne suis pas eux.

L’euro recommence à voir une augmentation des positions « short ».  Le coût pour se protéger d’une baisse de l’or augmente, à lire: http://www.zerohedge.com/article/eur-shorts-return-commercial-gold-net-short-positions-hit-all-time-record

Aussi le franc suisse s’apprécie contre toutes les monnaies, y compris contre le dollar, quelles en sont les raisons ?

On peut imaginer que c’est à nouveau la peur qui guide les achats sur notre devise nationale.

Je pense que le dollar va remonter contre le franc suisse prochainement, mais pas l’euro que je vois poursuivre sa descente. Donc si vous me suivez, le dollar va se renforcer contre l’euro de manière encore plus forte.

Au sujet des marchés actions, les marchés qui se comportent le mieux sont ?

L’Allemagne et la Suisse notamment. Pourquoi ? Probablement que les intervenants / investisseurs / spéculateurs se disent dans leur fort intérieur que ce sont les pays les plus solides. Certains parient sur la sortie de l’Allemagne comme je l’avais rédigé bien avant que certains émettent même l’idée: http://blog.crottaz-finance.ch/?p=3824 et plus rien n’est impossible aujourd’hui.

Tags: , , ,

23 Responses to “Le Franc Suisse continue de Faire des Etincelles”

  1. aurel dit :

    bonjour,

    vous dites que les gens commencent à se couvrir contre la baisse de l’or et prévoient en mm temps une baisse de l’euro :

    « L’euro recommence à voir une augmentation des positions « short ». Le coût pour se protéger d’une baisse de l’or augmente »

    n’est ce pas contradictoire ? je peux tout à fait me méprendre sur vos propos car je ne suis novice mais à priori, lorsque la devise baisse, l’or augmente, non ? à moins que ca ne soit la bulle de l’or papier qui menace d’éclater. dans ce cas là, que conseillez vous vis à vis de l’or et des actions ? vendre les actions et prendre de « l’or physique » (comme bullionvault) ou alors c’est l’or physique qui est à la baisse et il vaudra mieux attendre le creux de la vague pour en racheter ?

    cordialement

  2. Nicolas dit :

    la BNS voulais se voulait elle pas se mettre avec d’autres banques centrales afin d’acheter de l’eur pour contrer l’inflation du CHF…….car seule elle n’y est pas arrivé ??

  3. Nicolas dit :

    oups ….
    la BNS ne voulait elle pas se mettre avec d’autres banques centrales afin d’acheter de l’eur pour contrer l’inflation du CHF……car seule elle n’y est pas arrivé ??

  4. Vous avez bien lu, le coût pour se protéger de la baisse de l’or augmente.
    Dans l’article en anglais, il est mentionné que cela diminuera la pression vendeuse sur le métal et que celui-ci montera.
    Quant aux devises et si vous me lisez depuis quelques temps et notamment mes prévisions 2010 du 7 janvier, vous y verrez que j’ai prévu la chute libre de l’euro.
    Par contre j’ai donné un bémol sur l’or qui 1) soit baisse car c’est une grande dépression mais le système fianncier tient et cash is king, 2 )soit le système est mis à mal et là c’est de l’or physique qu’il faut détenir.
    conclusion un peu de tout sera nécessaire pour survivre, car là on ne sait plus trop qui ou quoi croire.

  5. aurel dit :

    en relisant plus attentivement, je crois que j’ai compris le sens de votre phrase :

    vu que l’euro baisse, il coûte plus cher, en euros, d’acheter des contrats pour se prémunir de la baisse de l’or ?

    donc tout va dans le sens d’une hausse de l’or…

    ai je juste ?

  6. jymesnil dit :

    bonjour,

    pour un français comme moi, la Suisse c’est un coffre-fort à la montagne, un pays démocratique et bien géré….bref, à choisir c’est plutôt en Suisse et en franc suisse que j’abriterais mon argent…les marchés psychologiquement ont la même attitude, ils font des choix et par comparaison…

    quand cela chauffe, on va vers les devises solides, l’or, les pays avec actifs…

    sur le dollar, il est possible qu’il remonte mais l’analyse multi-devises montre que l’euro et le dollar ne se comportent pas très bien contre les autres devises…

    les marchés commencent à intégrer que si l’Europe a des problèmes, les USA en ont de bien pires…et cela va aller croissant !

    d’où cette nervosité américaine et cette ambition d’embarquer certains pays comme la France dans la relance keynésienne à outrance au grand dam d’Angela :-)

    si, je dis si, les pays européens arrivent à remettre leurs budgets sur les rails, et engagent une politique de destruction créatrice (schumpeter) au lieu de ce keynésianisme désuet et stupide, peut-être aurons nous un futur ?!

  7. @nicolas. la BNs agit parfois de manière concertée avec les autres banques centrales, mais là la pression vendeuse est extrêmement forte sur l’euro contre chf, ou la pression acheteuse sur le CHF, c’est selon

  8. @aurel. non ne regardez pas l’euro pour l’or, regardez le USD et les sociétés qui hedgent leurs positions en vendant des options. Aujourd’hui c’est de plus en plus cher, alors les sociétés hésitent à hedger ou n’hedgent pas du tout, donc pression vendeuse moins forte

  9. lelievremilou dit :

    Bonjour Olivier.
    Toujours très bon ce Nigel Farage. En fait il prolonge l’effet dévastateur enclenché par les médias Britanniques, et, en particulier le F.T. Les british ont décidé de « faire la fête » à l’Eurozone, et, à l’Euro. Ont ils l’espoir de vouloir faire croire que la politique des stimuli économiques qu’ils utilisent par l’usage de la « printing press » pourrait revaloriser leur £ bien mal en point ? L’heure est plutôt à la réduction des déficits, et,L’Europe a choisi la bonne politique, pour une fois.

  10. aurel dit :

    olivier,

    pensez vous qu’investir sur la « pierre », en vue d’habitation principale soit utile dans un système dépressionnaire ? est ce équivalent à l’or ? je parle du cas où de locataire, on passe à propriétaire.

    parce qu’une maison, je peux y habiter, mm en cas de dépression, et hors baisse dramatique des salaires et chômage massif, mon « loyer » est fixé pdt 20 ans… ce qui maintient mon niveau de vie en qquesorte et je continue d’accumuler du capital, mm si celui ci se « dévalue ».

    alors que l’or, à part sur les marchés ça ne sert pas à grand chose et encore moins lorsque celui ci est confisqué…

    de plus, si l’euro est archidévalué, n’est ce pas l’hyperinflation (où la stagflation) qui est à craindre ???

    sinon, pour résumer (pouvez vous compléter?) :

    – dépression avec maintient des institutions : cash
    – dépression et chaos financier et politique : or, armes, médicaments et nourriture
    – hyperinflation : ?
    – stagflation : ?

  11. dominique dit :

    et si la décolération de la monnaie chinoise vis a vis du $ nous ferais 1 scénario a la japonaise dévaluation du $ ?
    en sachant que les fonds $ sont investis en dol & yen
    pourquoi pas ?

  12. Aurel
    Immobilier dans lequel on habite…..à voir car si vous êtes endettés et que vous perdez votre emploi et que vous ne pouvez assumer els charges votre maison sera saisie et vendue (en général à un prix bas car tout le monde est dans la mêm panade) si vous n’avez pas de dettes là c’est autre chose car vous pouvez passer la crise en attendant. je vois par contre un super avantage avec une maison…le terrain sur lequel on peut planter des légumes etc.

    Je veux bien compléter selon moi
    dépression. cash
    déperession chaos: or, cash, actions sans dettes (pharma, nourriture), terrain agricole
    hyperinflation. actions minières, pétrolières surtout pas de cash, or

    stagflation: actions minières, pétrolières. la pire des situations (avec le chaos)

  13. aurel dit :

    olivier,

    merci bcp pour vos réponses.

    pour le jardin, bien d’accord, encore faut il ne pas se faire voler ou saccager ses récoltes… là où j’habite, ca devient dramatique, sans parler de l’envolée de la criminalité et de la délinquance ordinaire.

    c’est la fin de l’empire, et le retour à la barbarie, le nouveau moyen age qui commence où les anciens dealers et chefs de gangs se reconvertiront en futurs seigneurs locaux.

  14. Romain dit :

    Les joutes de Farage sont toujours aussi plaisantes à regarder.
    D’après certains le désancrage du Riminbi serait en fait une dévaluation masqué car le dollar s’est fortement apprécié et la Chine table sur un appréciation du Rimbimbi plus lente relativement au dollar par rapport aux autres monnaies. Cela vous semble crédible? Car dans l’optique d’une stagflation la réévaluation du Rimimbi est une bonne chose car cela permettra de stériliser l’inflation importer et d’exporter leur inflation interne, de plus leur compétitivité est telle que même dans l’optique d’un renchérissement des produits chinois aucun pays ne pourra les concurrencer (même avec un doublement des prix) d’où une inélasticité de la demande externe. Enfin cela permettra de rééquilibre la structure de leur économie qui frise le surinvestissement en faveur de la consommation (et accessoirement dégonfler les bulles d’actifs) sans parler de l’augmentation sensible de la valeur de leur épargne qui leur permettra de faire du shopping à l’étranger malgrès la baisse de valeur de leurs réserves de change(j’entend s’acheter n’importe quelle entreprise vu la hausse de la valeur de l’épargne).
    Aurel ne serait pas notre glorieux président du PLD?

    PS:merci pour avoir modifié exceptionnellement mon post précédent.

  15. tloc dit :

    Quels sont les rapports de force économique actuel (et seulement sur le plan économique) en ordre de grandeur ? Europe 18, US 13,Chine 5.Jusqu’à présent,les US et la chine avaient beau rôle de montrer de la croissance lorsque leurs exportations étaient surtout réalisés grâce à la dévaluation compétitive de leurs monnaies respectives.L’Europe politique inexistante ne pouvait réagir que de la façon dont Merckel s’y est prise…..en « ordonnant » la baisse des déficits au sein de l’UE sous prétexte (néanmoins existant ) de la faillite des pays du club med…Quel avenir pour la Chine ou les US ? est ce que la croissance chinoise (qui a besoin de créer 27 millions de travailleurs par an) peut se poursuivre lorsque son premier client (europe) affirme qu’il va désormais moins consommer ? vu les déséquilibres démographiques, géographiques, sociologiques ….., n’est elle pas obligée de lâcher un peu du lest sur son intransigeance monétaire (ce qu’elle a d’ailleurs décidé de faire du coup..) ?Quant aux US,leur croissance intérieure moribonde (sauf celle organisée par encore plus de déficit (armement etc…))les chiffres économiques encore catastrophiques , doivent ils prendre d’un bon oeil le ralentissement et le contrôle des dépenses en europe ?De mon point de vue, la guerre aux liquidités mondiales vient de rentrer dans un nouveau chapitre et je ne suis pas sûr que l’UE soit la plus mal lotie dans cette affaire.Notre marché est à 70% du commerce intraeuropéen d’une part et si les politiques expliquaient l’intérêt de baisser les impôts directs contre une hausse de TVA (qui touche tous les produits même chinois)avec tout de même des ménages pas forcément trop endettés; voilà les atouts auxquels je pense de suite.L’UE est mal barrée mais n’est pas forcément la pire des zones.Par contre, que faire ? tout à fait d’accord avec Olivier sur le fait que nous manquons énormément de vision à long terme.Si déflation ou dépression: cash pas forcément sur des comptes à la banque(je ne connais pas la solidité des banques ni les obligations d’etat qu’elles détiennent )mais peut être dans des coffres.Si explosion totale du système: achat d’arme, de potager et éviter les grandes villes ou la misère peut engendrer plus facilement la violence.L’or peut être une bonne affaire mais il faut préférer les pièces aux lingots.Un peu de pub(guide d’investissement sur le marché de l’or de Yannick Colleu (roque de pro-at.com).Les recommandations extrêmes sus mentionnées sont les mêmes que j’ai déjà lu en Février 2009 sur le leap 2020 pour le cas de leur fameuse « phase de dislocation ».
    Qui vivra verra ….
    PS: en Dordogne, la hausse de l’immobilier engendré par les anglais dans les années 2000 s’est complètement retourné en des maisons ont vu leur prix baisser de 35 % sur un an…

  16. oui il paraît quon peut trouver des maisons de maître, de chasse, des petits châteaux pour presque rien en Dordogne et Sologne !

  17. DOZIER dit :

    Mon point de vue va paraître un peu simpliste.

    Par le passé les périodes de déflation ont été rares et épisodiques, peut être est ce du au fait que l’économie depuis l’abandon de l’étalon or ne peut plus fonctionner que sur le mode inflation car qui dit déflation dit décroissance, ralentissement de la circulation monétaire et à terme étoufement du crédit bancaire.

  18. aurel dit :

    @romain

    je sais pas ce qu’est le PLD ni de quoi vous parlez…

    pourriez vous expliciter SVP ?

    @olivier

    pour les château de dordogne, le presque rien est largement au dessus des moyens de 80% des français… d’ailleurs je suis originaire de la dordogne et pour l’instant c’est un peu le marasme politique et économique (seules ressources : tourisme + agriculture – plus de touristes avec la crise, et agriculture en retard à cause du froid). je ne sais pas où en sont les anglais mais les français boivent le bouillon.

  19. tloc dit :

    Je pense que déflation et démographie (vieillissement de la population) doivent être intimement lié.(à vue de nez)Le Japon est en déflation depuis 1990 quasiment et a aussi une population vieillissante avec un très faible nombre de jeune.Les quelques trimestres de croissance sont surtout dû à la proximité du marché chinois.

  20. tloc dit :

    Pour aurel: les français boivent le bouillon mais les anglais encore plus (pour l’instant).En moyenne, un ménage anglais est bien plus endetté qu’un ménage français et en période de restriction budgétaire, les économies des particuliers risquent de prendre de plus en plus de valeur relative.(sauf si implosion complète du système)
    Cela sera plus ou moins dur selon les régions mais seront privilégiées les régions agricoles si cela craint vraiment.
    Nous n’en sommes pas encore là mais le véritable tournant pour la France sera le maintien au même niveau ou non des salaires des fonctionnaires et des pensions.
    Une baisse signera la fin des haricots pour notre système social que tout le monde nous envie mais que personne ne veut copier…

  21. Romain dit :

    @ Aurel
    Le président du parti libéral démocrate a le même pseudo que vous sur le net. J’ai demandé a tout hasard…

  22. aurel dit :

    @romain

    ah ben je connaissais pas… du coup je vais jeter un coup d’oeil voir si on partage les mm valeurs, mais j’aime bcp le slogan taxer moins pour gagner plus…

    j’ai testé les verts et EE lors des européennes mais franchement, y’a rien à en tirer de ce parti. ils sont complètement à la ramasse, veulent « réformer » le système mais ils n’y connaissent absolument rien et n’ont rien de mieux à proposer que subvention par ci subvention par là… je faisais un peu mon grain de sable en demandant à chaque fois : »qui paye? ». une de leur mesure phare en rhone alpes était : transport en commun pour tous ! et bio dans toutes les cantines. je leur ai rappelé que les transports en commun dans le vercors, ce n’est pas ce qui est le plus judicieux et que plutôt que de vouloir foutre des bus partout, ils feraient mieux de faire baisser le prix du trajet pour les lignes existantes (1.20euros le trajet avec une correspondance dans l’heure !!! alors que le centre ville est atteignable en 30min depuis l’extrémité de la ville à pied – 5min en vélo). et pour le bio, c’est bien joli, mais si c’est pour servir du bio espagnol, italien ou polonais, ce sera une perte sèche pour la france (on est le seul pays du monde à voir les surfaces cultivées bio régresser du fait de la fiscalité ahurissante et de la pression des grands groupes agroalimentaire et de la dictature des grandes surfaces).

    donc à tester ce PLD, voir si ils ont un avenir politique…