Payez, payez et vous verrez….le néant

La Grèce aura besoin de 100 à 120 milliards d’euros sur 3 ans

BERLIN – La Grèce aura besoin de 100 à 120 milliards d’aides d’ici fin 2012, ont affirmé mercredi des parlementaires allemands, à l’issue de rencontres à Berlin avec le président de la Banque centrale européenne (BCE) et celui du Fonds monétaire international (FMI).

Un tel montant signifierait une contribution de l’Allemagne d’au moins 25 milliards d’euros sur trois ans, a déclaré le député social-démocrate Thomas Oppermann à l’issue de ces réunions.

« Les 45 milliards d’euros dont il était question jusqu’à présent ne sont que le début« , a commenté un député vert, Jürgen Trittin.

Le président du FMI, le Français Dominique Strauss-Kahn, dont M. Oppermann a affirmé qu’il n’avait « pas enjolivé les choses » dans ses discussions avec les parlementaires, a toutefois refusé de confirmer ces chiffres lors d’un point de presse.

Les discussions entre le FMI, la Commission européenne et le gouvernement grec sont en cours, a-t-il indiqué, et un montant ne pourra être publié qu’à leur issue.

MM. Strauss-Kahn et Jean-Claude Trichet, président de la BCE, ont tenté dans leurs discussions de convaincre les députés allemands, dont beaucoup sont réticents à voter l’aide à la Grèce, de l’urgence de la situation.

La Grève refuse les coupes salariales:

La Grèce a refusé de prévoir des coupes salariales demandées par la Commission européenne, le FMI et la BCE, lors des discussions menées à Athènes avec le gouvernement grec, a indiqué mercredi le ministre de l’Emploi Andréas Loverdos.
« L’essentiel des discussions (avec le FMI et les européens) concerne la politique salariale, les 13ème et 14ème mois touchés par les Grecs; il nous ont demandé leur suppression, ce que nous n'(avons pas) accepté », a indiqué M. Loverdos, cité dans un communiqué.
Le ministre a fait cette déclaration, à l’issue d’une rencontre avec le président de l’Union grecque des industriels (Sev).
Dans un premier train de mesures d’austérité adoptées en mars dernier, le gouvernement grec avait déjà supprimé plusieurs primes et la quasi totalité du 14ème mois de salaire dans le secteur public. Le 14ème mois de salaires en Grèce est versé sous forme de primes touchées au moment des fêtes de Pâques et des vacances d’été.
Les syndicats se sont prononcés contre l’éventualité de nouvelles coupes salariales, la Confédération des travailleurs grecs (GSEE), le grand syndicat des salariés du privé, ayant fait part de son intention de s’opposer à des réductions de salaires

Un influent économiste allemand a raison: Le grèce ne remboursera jamais:La Grèce ne remboursera jamais l’aide financière

Prêter pour paraître royal, magnanime alors que c’est cause perdue, cela s’appelle de la politique de branquignols

et les politiques s’insurgent, je suis mort de rire !!!!! On peut acheter leurs dettes de m….mais pas les vendre c’est un scandale de dire des choses pareilles. On veut toujours faire payer les petits !

Fillon appelle à l’arrêt de la spéculationcontre la Grèce et l’euro

Tags: , , , ,

16 Responses to “Payez, payez et vous verrez….le néant”

  1. Yves Belmont dit :

    Comme dans la pub Orangina …

    Pour ce qui est de se faire secouer, ce n’est peut-être que le début …

    Alors mieux vaut des TIC que des PIGS …

    http://mieux-investir.blogspot.com/2010/04/dans-quoi-faut-il-investir-aujourdhui_28.html

    Cordialement
    Yves Belmont

  2. Ikki dit :

    @Yves

    Si la Grèce devait entraîner d’autres petits cochons dans son sillage et que les secousses en entraîneraient d’autres, je doute fortement qu’il soit judicieux d’investir dans le marché des actions, malgré tout le bien que je pense d’Apple & Co…

  3. Olivier dit :

    Le problème de la Dette est un problème mondial, qui ne concerne pas que la Grèce ni l’Europe.
    Au canada notre endettement n’est masqué que par l’appétit actuel pour les matières 1ères, mais demain à la moindre crise le château de carte tombera aussi (bulle immobilière + endettement record des ménages).
    Merci pour vos chroniques !

  4. BA dit :

    Mercredi 28 avril 2010 :

    http://www.lesechos.fr/info/inter/afp_00247948-la-grece-ne-remboursera-jamais-l-aide-financiere-a-l-allemagne-estime-le-president-de-l-ifo.htm

    Nous pouvons donc maintenant prévoir ce qui va se passer :

    1- l’Allemagne ne prêtera pas un seul euro à la Grèce, car l’Allemagne sait que la Grèce est incapable de rembourser quoi que ce soit ;

    2- l’Allemagne laissera la Grèce se déclarer en défaut de paiement ;

    3- l’Allemagne préfèrera renflouer les banques allemandes ruinées par le défaut de paiement de la Grèce ;

    4- la France la jouera de façon plus sournoise : elle commencera par prêter quelques centaines de millions en urgence, puis, quand la Grèce aura fait défaut, la France renflouera les banques françaises.

    De cette façon, les dirigeants français pourront dire :

    « Vous avez vu ? La France a prêté à la Grèce ! La France a fait preuve de solidarité ! La France n’a rien à se reprocher ! »

  5. Marc G dit :

    Il faut toujours faire la distinction entre la dette qui échoit (et qu’on remplace) et la nouvelle dette. Les montants annoncés comprennent les deux volumes, le premier étant plus important que l’autre. Il y a aussi la dette détenue par les nationaux et celle qui est détenue par l’étranger. Dans le cas de la Grèce, c’est semble-t-il surtout l’étranger. Ce qui explique aussi la spéculation plus facile. Cette spéculation fait monter les taux de refinancement: ceux qui détenaient la dette peuvent faire une excellente opération. Surtout que tout est fait pour que le souflé retombe ensuite, quand l’Allemagne en aura fini avec ses élections et ‘crachera’ au bassinet. La dette pezrmanente des états est un problème qui se traite dans le temps et avec la croissance ou l’inflation. Essayer de tout précipiter, ce n’est que spéculation.ET argent facile. Il ne faut pas crier au loup quand on est brebis mais plutôt renforcer le troupeau!

  6. Milou dit :

    Bonjour Olivier, et, TLM
    Le GEAB 44 du 15 Avril nous dit d’attendre le 7 mai pour savoir si les « Britanniques se baignent nus ».

  7. Fabrice dit :

    Fiorentino toujours intéressant : A ECOUTER
    http://www.radiobfm.com/chronique.php?id=1

  8. ShereKhan dit :

    Je ne vois pas en quoi cette affaire serait liée principalement à la spéculation. Les nouveaux taux s’appliquent à la nouvelle dette, pas à l’ancienne. Le problème est que l’Etat grec n’a pas les moyens de faire face à ses obligations même actuelles. N’importe quel prêteur même le moins spéculatif du monde voudrait se couvrir face une telle situation.

  9. BA dit :

    Nous venons d’apprendre qu’il faudrait prêter à la Grèce 120 milliards d’euros en 3 ans. Sur ces 120 milliards, l’Allemagne devrait prêter à elle-seule 25,2 milliards d’euros à la Grèce !

    Je parie donc une choucroute que l’Allemagne ne prêtera pas 8,4 milliards d’euros à la Grèce cette année, ni même 25,2 milliards d’euros à la Grèce en 3 ans, ni même XXX milliards d’euros au Portugal, ni même XXX milliards d’euros à l’Espagne, ni même XXX milliards d’euros à l’Italie, etc, etc, etc.

    L’Allemagne ne prêtera pas un seul euro car elle sait très bien qu’elle ne serait jamais remboursée par tous ces pays hyper-endettés.

    Un article à lire absolument :

    http://www.lesechos.fr/info/inter/afp_00247948-la-grece-ne-remboursera-jamais-l-aide-financiere-a-l-allemagne-estime-le-president-de-l-ifo.htm

  10. PLESCHKE dit :

    Leider doch und gegen seinen Willen wird Deutschland Griechland helfen. Wie üblich werden wir bezahlen und als Dank
    weiterhin kritisiert werden. Der Wiederaufbau Mitteldeuschlands (Ostdeutschland ist abgetretenes Gebiet) ist
    noch nicht beendet, seit 1992 zahlen die Bundesbürger dafür;
    zusätzlich die nötigen Schröderreformen seit 2002 und jetzt
    auch noch Griechenland und später …Frankreich; da habe ich
    dann aber nichts dagegen.

    B.P.

  11. tloc dit :

    traduction svp ????

  12. ShereKhan dit :

    Tloc, utilisez donc le traducteur Google, si vous avez un problème.

  13. Trustee dit :

    @ Pleschke :

    Deutschrope ?

  14. oui il faut relativiser d’accord, mais je suis TOTALEMENT en désaccord avec son discours populiste. 1) ce n’est pas rien 2) la france n’a pas les moyens de prêter 3) après la Grèce ce sera le Porugal car il aura prêté et se sera tiré une balle dans le pied 4) La Suisse paie aussi car dans le FMI 5) la faillite est une solution douloureuse, mais une issue favorable pour une renaissance.
    C’est la faute des prêteurs si la Grèce n’a pas su gérer son budget !! c’est totalement n’importe quoi, c’est le discours habituel, c’est toujours la faute des autres ! Heureusement le marché n’est pas fou et sanctionnera les mauvais gestionnaires.
    C’est une belle démonstration que l’Europe ne fonctionne pas, que c’est trop lourd etc. car il dit que c’est facile à réaliser…..
    de plus monsieur melenchon dit que l’Allemagne n’a aucune conscience de l’intérêt générale européen….je pense qu’ils ont déjà beaucoup payés et paient encore..
    De plu,s traiter Madame Merkel de paysanne et des bonimenteurs (dont il fait partie) me fait bien rire, comme si c’était nouveau ! Je trouve, – comme je l’ai lu – que traiter madame Merkel de paysanne est un compliment car les paysans ne dépensent pas l’argent qu’ils n’ont pas !
    Il dit que ce sont les riches qui ont plumé l’Etat, là cela devient totalement ridicule ! Réduisez la fonction publique et les aides en tout genre. ECONOMISEZ au lieu de DEPENSEZ, réduisez le train de vie de l’ETAT (somptuaire) et là on peut commencer à discuter !