Eole, tu décolles ?

Chose promise, chose due, voici un article sur l’énergie « propre », le vent.

56436975

L’article est scindé en deux. D’abord les arguments (synthétisés) des partisans, puis celui des opposants et, pour terminer, un exemple chiffré made by Crofin.

Les partisans évoquent les motifs suivant pour une utilisation importante des éoliennes

Des Raisons Techniques

  • c’est plus performant que des centrales thermiques (fiul, charbon, gaz etc.) car les deux tiers de l’énergie consommée par ces dernières réchauffent les fleuves, la mer ou les nuages
  • L’éolienne produit 2 Mega Watts pour une pale de 40 mètres de long, soit couvre la consommation de 2’000 personnes environ
  • La France, le Royaume-Uni sont d’excellents gisements de vents
  • Le vent est plus fort en hiver quand la consommation électrique est plus importante

Des Raisons de Politique Energétique

  • Indépendance énergétique par rapport aux autres énergies (importation etc.)
  • Le vent est inépuisable, tandis que le pétrole et l’uranium sont en quantité finie.
  • C’est un moyen de diversification des sources énergétiques.
  • Les 27 Etats membres de l’EU se sont engagés à couvrir 20% de la consommation européenne par de l’énergie renouvelable.

Des Raisons Economiques

  • Filière la plus mure et la moins coûteuse
  • Pas de surprise désagréable avec le prix de revient. Pas de coûts de combustible, pas de déchets toxiques, pas de risques majeurs.
  • Le consommateur d’électricité paie le surcoût de la production au prorata de sa consommation. C’est plus juste que le charbon ou nucléaire qui ont bénéficié de lourdes aides payées par le contribuable.
  • L’énergie est une énergie décentralisée qui génère de l’activité dans les zones rurales. Chance économique pour ces zones
  • Energie d’avenir, marché mondial énorme

Des Raisons Environnementales

  • Pas d’émissions toxiques (sauf peut-être à la télévision, mais c’est un autre débat…)
  • Sans danger pour la population, plus de 70’000 dans le monde
  • Totalement réversible. On peut l’enlever quand on veut.
  • Pas d’émission de gaz à effet de serre. contribue à la lutte contre le changement climatique

Des Raisons Sociales

 

  • Energie la mieux acceptée, retombées positives
  • Création d’emplois qualifiés (de 150 il y a quinze ans, 7’000 actuellement à 60’000 emplois en 2020)
  • Energie durable, besoin des générations futures
  • Energie de la paix. Pas de conflits pour se l’approprier

(source enerzine.com)

Les détracteurs avancent les arguments suivants:

Erreur Energétique

Le pétrole demeure indispensable pour les transports. En matière électrique la France est largement auto-suffisante avec les centrales nucléaires, elle apporte même du net de 65 milliards de KWh par an, soit plus que l’enjeu de 35’000 MW d’éolien en 2015 (souhait). Jamais l’éolien ne permettra de se passer du nucléaire

Erreur Esthétique:

Si ce sont des dizaines d’hectares parsemés de centaines d’éoliennes. 1 mât ça va, 100 mâts bonjour les dégâts.

Erreur Economique

Le gouvernement de Jospin a imposé autoritairement à EDF d’acheter le KWh à un prix trois fois supérieur au coût de revient du KWh nucléaire et six fois à celui de l’hydraulique, ceci pour développer les énergies renouvelables. Le KWh éolien est ainsi subventionné par des clients captifs (EDF)

Erreur Ethique

Le Lobby éolien s’en met plein les poches. Un arrêté ministériel en France fixe le prix d’achat à 8.2 centimes pendant 15 ans (alors que cela coûte 4.4 centimes pour une machine de 2 MW). En conclusion, le promoteur éolien encaisse 360’00 euros de revenu annuel pour 2’200 heures de fonctionnement.

Erreur Ecologique

Les éoliennes ne produisent que s’il y a du vent. Tributaire de la météo, elles doivent être complétée par des centrales thermiques classiques, donc plus d’éolienne et donc plus de centrales (au fiul etc) donc plus de réchauffement climatique

Erreur Environnementale

Pour implanter une éolienne il faut: un terrassement pour la plateforme, des chemins d’accès, 400m3 de béton armé pour la base du mât. 15 éoliennes = 6’000 m3 de béton. Si on démonte les éoliennes…qu’adviendra-t-il du béton ?

Erreur Electoraliste

Les élus ne voient souvent pas plus loin que le budget de leurs communes. Les engagements à 15 ans ne sont pas les priorités d’élus « court terme » dont la vision qu’ils peuvent avoir est tronquée. De plus, sensibles aux pressions des agriculteurs appâtés par les redevances locatives plus rémunératrices que les cultures, beaucoup d’élus sacrifient le patrimoine naturel à ce nouvel eldorado.

La conclusion des détracteurs: arrêtons toute construction d’éoliennes. Comme au Danemark où la vérité de l’achat de KWh éolien a stoppé toute nouvelle installation. Désormais les danois exportent les éoliennes….vers la France

(source le moniteur expert, Jacques Blancard

Voilà, maintenant c’est à moi de jouer.

Je trouve ces éoliennes majestueuses et le fait de produire de l’électricité par ce biais me fascine.

Par contre, il ne faut pas le faire à tout prix.

J’ai lu que ces hélices créaient des chutes de pression autour des pales. Cette baisse de pression tue les chauves-souris. Le radar des ces animaux leur permet d’éviter la pale. La chute de pression engendrée par la rotation fait exploser les cavités pulmonaires. Ces chauves-souris sont très importantes dans l’éco système dans la destruction d’insectes nuisibles….donc risque écologique peut-être.

Et puis il y a mes super calculs, attention les voici.

Les partisans annoncent qu’une éolienne permet d’alimenter la consommation de 2’000 personnes. Alors je prends ma calculatrice de mes études HP 19BII, j’applique la fameuse règle de trois et pour 7 milliards d’habitants (si on espère que tout le monde puisse y avoir droit) et j’obtiens…3’500’000 éoliennes. C’est pas mal ! Demain j’ouvre ma société d’hélices.

Mais le calcul le plus étonnant est le suivant:

Sortir du nucléaire ? Le cas français

La France produit une grande partie de son électricité (78% environ) grâce à l’énergie nucléaire. Les principales énergies renouvelables sont l’énergie hydraulique (déjà fortement utilisée partout où cela est possible), l’énergie solaire (encore trop chère pour être compétitive à grande échelle et avec le smog le soleil passera de moins en moins au travers), l’énergie produite par la biomasse, l’énergie, l’énergie géothermale et celle provenant des déchets.

La plus prometteuse semble être l’énergie éolienne, voici donc le fameux calcul de Crofin

Une firme danoise fabrique une éolienne géante de 183 m de haut avec des pales de 61.5 mètres qui sera installée en Allemagne. Cette éolienne produira 5 méga watts.

Si la France décidait de sortir du nucléaire, donc fermer son parc de 58 centrales nucléaires dont la puissance est de 63 Giga watts et les remplacer par des éoliennes de ce type, il faudrait en construire 12’600. Le littoral français compte 3’000 kilomètres de côtes (baignées par le vent). Ainsi, si c’était réalisable et si mes savants calculs sont justes, il faudrait ériger une éolienne tous les 240 mètres….. (les pales mesurent 61.5 mètres, il resterait environ 120 mètres entre chaque pale. Un chef d’oeuvre en perspective.

79190791

Voici aussi un lien sur le site de Martigny http://www.rhoneole.ch et ses magnifiques éoliennes (la plus grande de Suisse) et photos des chantiers, très intéressant.

Voilà pour ce grand article, promis je m’attelle à la finance dès demain.

Deux citations du jour: « Le vent souffle toujours dans le sens des aiguilles d’une montre ». (Thierry Roland)

et  « Le vent n’a pas de mains, et pourtant il secoue les arbres » proverbe coréen

Comments are closed.