Crown Point Energy update 35

Bonjour,

voici une petite mise à jour sur le titre qui est beaucoup remonté depuis ses bas (très bas !)

Quelques recommandations avec des objectifs de cours

Crown Point Energy Inc : Canaccord Genuity starts with speculative buy rating

Crown Point Energy Inc : Canaccord Genuity starts with target price C$1.50

28.02.2014: Cormack: Recommendation Target Price: 1 CAD10 Well Drilling Program At Tierra Del Fuego To Begin In April With Rig Contract Signing

28.02.2014: M Partners:  CROWN POINT ENERGY LTD. (CWV-TSXV, $0.79) 12-Month Target: $1.25  CONTRACT SIGNED TIERRA DEL FUEGO DRILLING APPROACHES

27.03.2014: Mac Kie research objectif 1.55 CAD: http://seekingalpha.com/instablog/6360551-malcolm-shaw/2791273-mackie-research-launches-coverage-on-crown-point-energy-with-a-c-1_55-target-price-and-a-buy-rating

CWV

, TIERRA DEL FUEGO DRILLING APPROACHES

 

 

 

Tags: ,

16 Responses to “Crown Point Energy update 35”

  1. rode dit :

    merci à M Crottaz pour ces target et à cet update. Admettons qu’on arrive à ces target, je suppose qu’ il y aura des nouveaux target encore plus haut.Peut-on raisonnablement penser qu’ on retournera un jour sur les plus haut ou bien faut-il prendre ses bénéfices et revenir sur consolidation.Cette action est-elle opéable ? J’espère que le forum restera ouvert le plus longtemps possible.

  2. tloc dit :

    J’ai l’impression que le cours de cette action dépend surtout de l’environnement juridique autour de l’argentine; qui hélas, ne semble pas prête à sortir du trou dans lequel elle repose depuis si longtemps.Sans volume, il est difficile d’entrer et de sortir; revenir sur consolidation semble incertain tellement une grosse ligne fait bondir le cours vers le haut ou vers le bas.Cependant, dés que la situation juridique s’éclaircira, une OPA peut toujours s’envisager mais à quel cours ? en attendant, est ce qu’une faillite est envisageable me semble une question plus pertinente dans l’immédiat.

  3. André171 dit :

    @tloc
    Pourriez-vous préciser pourquoi vous estimez qu’il serait actuellement plus pertinent d’envisager une faillite qu’une OPA ?
    Le triplement du cours en moins de 3 mois ne serait-il pas la conséquence de l’amélioration des perspectives pour CWV ?

  4. Phil dit :

    @tloc

    En 2013, des analyses sismiques ont été réalisées afin d’établir le planning des forages pour 2014,
    en commençant là ou les résultats seront les plus probables, de même le budget a été provisionné,
    je ne vois pas de faillite dans l’immédiat au niveau des comptes.

    Clair que l’environnement en Argentine n’est pas des plus favorable
    (Il y a déjà eu de part le passé : rebellion du personnel pour revendiquer de meilleures salaires,
    sabotage du transport par le blocage des routes, etc ) donc toute surprise de cet ordre est toujours d’actualité.

    Cependant, d’autres opérateurs sont aussi présents (Chevron, Madalena Energy,… ) et l’Argentine n’a pas trop
    le choix que de favoriser les investissements extérieurs pour l’exploitation des ses resources,
    sans quoi elle se voit obligée d’importer l’énergie au prix fort.

    Je pense tout simplement que le cours de l’action va fluctuer, avec les bonnes ou mauvaises nouvelles résultant des forages en cours,
    si on évolue dans le sens d’une garantie future de l’augmentation des revenus, ben ca va monter, et si par contre les résultats s’avèrent désastreux,
    remettant en cause l’exploitation commerciale des gisements, ben ce sera le contraire, et c’est la que se trouve le risque comme dans tout investissement.

    L’action a bien monté vu que justement le résultat d’un 1er forage s’avère prometteur pour la suite, de même un autre opérateur (Madalena Energy)
    qui se trouve dans la même zone (Vaca Muerta) a aussi eu de bonnes surprises.

  5. tloc dit :

    Je parlai de faillite ne sachant pas combien de temps durera les incertitudes au niveau de l’état argentin, ni les dessous de l’affaire.Je n’en sais rien du tout…

  6. tloc dit :

    Il est évident que le peu de volume et la faible valeur des actions peuvent produire des envolées ou des baisses astronomiques.La baisse n’ira pas plus bas que zéro et la hausse peut être vertigineuse car le montant échangé par jour est pour l’instant ridicule.Je me souviens de la valeur « artprice » qui est resté méprisé jusqu’à 0.9 et qui finissait 1 an plus tard à 30….

  7. André171 dit :

    Bonjour,
    L’indépendance énergétique des États-Unis espérée de la fracturation conventionnelle de pétrole et gaz est pour le moins remise en question selon cet article :
    http://www.theguardian.com/environment/earth-insight/2014/may/22/two-thirds-write-down-us-shale-oil-gas-explodes-fracking-myth

    Quelle incidence pour CWV ?
    Sans doute une positive due à une éventuelle hausse de cours du pétrole et du gaz, mais le manque de fiabilité de l’estimation des réserves ne va-t-elle pas affecter négativement CWV aussi ?

  8. rode dit :

    cata aujourd’ hui.Il y a des news : »Crown Point Energy Inc. (« Crown Point » or the « Company ») advises that it has suspended completion and evaluation operations on the La Hoyada x-1 well for the duration of the Argentine winter. Crown Point plans to return to the well after winter to install pumping equipment and conduct a long term production test. »
    de la à diviser la valeur par 2,cela me semble excessif.

  9. laurent dit :

    Bonjour

    pouvez me dire ce qui s’est passé sur le titre ! 50% de baisse , je n’ai pas eu d »information sur un split de la valeur ………ou es ce dû aux résultats !!
    merci

  10. André171 dit :

    Bonjour,
    Suite aux mauvaises nouvelles d’hier, deux analystes viennent de réduire leur objectif de cours : Canaccord passe de 1,50 à 0,50 et Mackie de 1,55 à 1,30.
    La constatation que l’un diminue son objectif de 66% tandis que l’autre se limite à 16% témoigne sans doute de la difficulté d’évaluer l’impact des susdites nouvelles et peut-être aussi de la « valeur très relative » d’objectifs fixés par certains analystes qui sont pourtant spécialisés tous les deux dans le secteur!
    Quels sont vos avis ?
    Pour ma part, je me demande si la baisse de plus de 52% du cours d’hier ne surévalue l’importance du seul forage en cause !

  11. GET dit :

    @andré171

    Le problème c’est que le 1er forage dans Cerros de Los Leones
    c’était le gros objectif de la boite depuis au moins 3 ans voir plus et la après des tests intensifs sur au moins 7 zones pas
    une seule ne semble commerciale. Le 1er mai et le 9 Juin on
    avait deja eu des alertes, probablement des inities.

    Comme cwv a peu de cash qui en plus part en priorité sur les
    projets en TDF moins risquées et assurant le petit cash flow
    qu’ils ont, il va falloir attendre un moment pour qu’il retente
    quelque chose dans le CLL.

    Remarquez que MNV avait eu des déboires dans ses 1ers forages
    avant de connaitre le succès dans le NEUQUEN (Plus au sud je
    crois) .

    L’espoir viendra peut être des résultats des forages en cours dans TDF et s’ils sont habilités en plus à profiter des offres petrol+ et gas°+ (7,5$ le mcf au lieu de 4$ le mcf) Mais au mieux ca nous ramenerait dans les 0,8-0.9 .

    Pour monter plus haut il va falloir attendre Noël au minimum sauf surprise bien sur.

    IMHO.

    PS : A surveiller PFC.V à la rentrée 2014 (deal statoil PFC) 5 forages verticaux testant le georgina Bassin en australie.

  12. Amora dit :

    Hum, messieurs les spéculateurs… vous connaissez la loi simple de l’offre et de la demande?!

    Les marchés ont fait grimper les actions et baisser l’or.
    Dans les deux cas, nous soupçonnons « Monsieur le Marché » de ruser, exposant les investisseurs à des pertes encore plus graves pour l’avenir…

    Les actions étaient déjà trop élevées dans une économie qui est déflationniste, dépressive et démoralisée; même si Mme Yellen est décidée à faire grimper encore plus les prix des actions avec des politiques de crédit plus facile encore(= la planche à billets!!). Si les relances monétaires pouvaient vraiment augmenter la valeur des actions, le Zimbabwe aurait le marché boursier le plus précieux au monde et l’Argentine aurait des cours merveilleux mais manque de bol avec un taux inflationniste de 30% !

    L’or est une défense contre l’inflation… mais aussi contre le chaos financier et l’incertitude. A présent, l’incertitude aurait disparu selon les « merdias » spécialisés en économie financière ! Tout le monde sait que la Fed se tiendra au programme mis en place par Ben Bernanke, c’est-à-dire la planche à billets ! Elle continuera à financer les projets zombie des autorités avec de l’argent de monopoly !

    Le dernier trimestre montre une baisse des prix. Une tendance déflationniste qui est sûrement en partie la raison pour laquelle le prix de l’or est en baisse. C’est aussi pour cette raison que le QE, les taux zéro et tout le reste ne fonctionnent pas et ne fonctionneront jamais! La planche à billets ne crée JAMAIS de richesse réelle.

    Les riches devraient devenir plus riches (le QE et les taux zéro sont des programmes de transfert, non des programmes de relance. Ils augmentent la valeur des flux de revenus anticipés que ce soit des actions ou des obligations).

    Messieurs les spéculateurs vous ne comprenez pas une chose essentielle : s’il était aussi facile de créer de la vraie richesse tout le monde le ferait. La vraie richesse, comme tout ce qui est précieux, prend du temps, de la patience et de la persévérance. On ne l’obtient pas en utilisant des trucs à deux sous et des effets levier à la « mords moi le nœud ». Il faut la payer, il faut abandonner quelque chose dans le présent afin de gagner plus de prospérité dans le futur, donc il faut du temps et ne pas être pressé ! Un millionnaire ou un milliardaire qui fait sa fortune sur 10 ans est FORCEMENT un voyou ! Les autorités promettent le contraire ; les Américains veulent obtenir quelque chose immédiatement(esprit du chercheur d’or qui trouve le filon sans rien foutre !) mais ils le paieront cher beaucoup plus cher plus tard. En fin de compte, tôt ou tard, « Monsieur Marché » tombera sur les investisseurs comme un meurtrier armé d’un marteau ou d’une tronçonneuse s’il reste du diesel… et s’autodétruira de lui-même. Je parie ce scénario à Wall Street ! :)

  13. André171 dit :

    M Partners vient de ramener son cours-cible à 12 mois à 1,00 contre 1,25 et considère que la baisse d’hier a créé une opportunité d’achat convaincante !

  14. Oui cannacord diminue sa recommandation mais les autres brokers gardent des objectifs au dessus de 1 Cad

    Je rappelle que c est juste un forage et que cela peut arriver.

    Ceux qui désirent des documents à jour m envoient un email
    Info@crottaz-finance.ch

  15. JC Koller dit :

    Je me suis laissé tenté par CWV à 0.35, j’espère ne pas avoir fait de bêtises…

    Malgré cela le cours s’était déjà rattrapé un peu hier soir

  16. Amora dit :

    Comme le dit si bien Olivier : « Je rappelle que c’est juste un forage et que cela peut arriver. »
    Comme le dit tloc : « J’ai l’impression que le cours de cette action dépend surtout de l’environnement juridique autour de l’argentine; qui hélas, ne semble pas prête à sortir du trou dans lequel elle repose depuis si longtemps. » Hélas, il ne s’agit pas d’argument juridique mais socio-économique. L’Argentine est loin d’être sortie de la crise. Celle de 2007 a aussi touché l’Argentine. Le moteur économique dynamique qu’a été le secteur d’exportation agricole est en panne. Selon la Fiel (Fondation pour la recherche économique en Amérique latine), la production industrielle a baissé de 11,4 % en janvier 2009 par rapport au même mois de l’année précédente. Dans le secteur automobile, la chute est de 55,7 % en février 2009, d’après un rapport de l’Association des usines automobiles (Adefa) , et ce malgré la mise en place par le gouvernement d’un plan d’aide à l’achat de voitures neuves. En outre, les investissements dans le pays ont reculé de 18,7 % en janvier 2010. Le pire est à venir….
    Le «système Kirchner», qui permet depuis 12 ans à l’Argentine de tenir la dragée haute à ses détracteurs est enrayé. Les marchés financiers ont l’œil braqué sur le pays: franchissant le cap symbolique de 8 pesos pour un dollar, la devise argentine a dégringolé de 16% en deux jours (après une baisse de 24% sur toute l’année 2013). La Banque centrale argentine contrôle-t-elle cette dégringolade? La réponse est NON ! L’inflation atteint 28% selon les sources privées (11% officiellement); et permet de limiter la fonte inquiétante des réserves de change du pays, qui ont chuté de 52 à 29 milliards de dollars en trois ans, grevées par …les achats d’énergies. Un comble !
    Le pouvoir attend avec impatience les prochaines récoltes de soja et de céréales pour faire rentrer les devises. Il ne doit attendre aucune coopération du côté de l’agro-industrie qui joue l’attentisme en regardant le peso se déprécier, préférant conserver ses stocks actuels le plus longtemps possible pour vendre au meilleur taux.
    Je rappelle aux investisseurs quelques bases : Wall Street est le « LAS VEGAS » du jeu. Comme on spécule , on joue ! Il n’y a aucune magie ni science mathématique autre que celles aléatoires des mathématiques qui ne sont pas la panacée des économistes mêmes prix Nobel ! Je prédis à Wall Street sa disparition pure et simple si elle continue avec la complicité des grandes banques et de la FED à sa disparition totale et ce serait un vrai bienfait pour la vraie économie !
    Ce qui est valable pour la prospectio de l’or l’est pour le gaz de schiste ! Juste quelques infos sur ce qu’il se passe actuellement aux Etats-Unis :
    A propos des gaz de schistes la pensée unique nous dit ceci : En 2015, les Etats-Unis seront le premier producteur de pétrole brut au monde, passant devant la Russie et l’Arabie Saoudite. Numéro 1… au monde. En 2019, selon « l’Energy Information Administration », les Etats-Unis dépasseront leur pic de production de pétrole brut enregistré dans les années 1970. On produira plus de pétrole que jamais auparavant aux Etats-Unis. Pensez plutôt au Texas, au Dakota du Nord, à l’Oklahoma, à la Louisiane et même au Colorado en remplissant votre réservoir d’essence !! « …. Il ne s’agit pas d’un feu de paille. Il s’agit d’une opportunité de plusieurs dizaines d’années pour l’Amérique… et pour les investisseurs ! ». Halliburton, Baker Hughes et Schlumberger continueront toutes à bien performer…non pas pour leurs performances, mais dans les services d’entretien, le pompage de l’eau, l’entretien des puits, et bientôt l’obligation de dépolluer les sites… même si elles enregistrent de fantastiques « économies de forage »… pour rien ! Car qui dit forage ne dit pas productivité comme le dit si bien Olivier…le coût du puits n’est pas qu’une petite fraction de sa valeur globale dans le temps, bien au contraire…. Il augmente de façon exponentielle mais personne ne le dit ! On vous dit ceci : « L’énorme Bassin de Bakken est exploité depuis plusieurs années déjà et produit plus d’un million de barils de pétrole par jour. Le Dakota du nord représente donc un baril sur 10 produits aux Etats-Unis — c’est énorme ! ». Idem pour le Texas avec Eagle Ford[le nom n’est pas anonyme…] sans parler du Bassin Permien… et du « Bakken » au Colorado !

    Mais ! L’extraordinaire progression de la production de gaz et pétrole de schiste aux Etats-Unis génère un questionnement dans tous les pays qui disposent de grandes quantités de cet hydrocarbure : faut-il se lancer dans ce nouveau type de production pour réduire notre facture énergétique ?! En 5 ans, la production d’hydrocarbures de schiste y a été multipliée par 14 pour le gaz et par 5 pour le pétrole. Mais l’expérience américaine montre ce qu’implique une telle politique énergétique et sur sa durabilité. En effet, il est déjà question d’une «bulle» prête à éclater :voir ce graphique : http://a398.idata.over-blog.com/3/98/62/65/Bulle/tight-oil-prod.JPG . Aucune des contrainte d’exploitation des problèmes évoqués alors n’a été vraiment résolu. Bien au contraire, de nouveaux sont apparus, remettant en cause de manière à 100% les perspectives optimistes que l’on trouve dans les communications officielles de la pensée unique !!

    Comme je l’ai toujours dit sur ce blog, la fracturation hydraulique est un non-sens humain, intellectuel philosophique économique scientifique énergétique et tout ce que vous voulez ! Soit l’imbécillité toale de ce qu’il ne FAUT JAMAIS FAIRE ! En juillet 2012, pendant la terrible sécheresse sévissant aux Etats Unis, 150 millions de tonnes d’eau douce ont été utilisées pour la fracturation, soit la consommation annuelle de 3 millions de personnes (moyenne de consommation mondiale). Aujourd’hui, l’utilisation d’eaux toxiques, contaminées ou d’eau désalinisée a été envisagée…. Merci Wall Street et les spéculateurs fous de l’industrie pétrolière.

    La consommation de sable est passée de 6,5 à 30 millions de tonnes entre 2009 et 2011 et la demande pourrait atteindre 38 à 50 millions de tonnes en 2017 (voir graphique ici : http://idata.over-blog.com/3/98/62/65/Bulle/fracsandprod.JPG ). Le défi est colossal comme les infrastructures à mettre en place…. Près de 100 carrières ont été ouvertes à travers les Etats-Unis en deux ans seulement !! Le nombre important de convois routiers abîme les routes, augmente le nombre d’accidents et la pollution. Les investissements nécessaires pour un transport ferroviaire adéquat vont coûter 148 Milliards de dollars avant 2028 pour remplir les objectifs. Merci Monsieur Warren Buffet qui a vu ce profit en achetant actions de transport ferroviaire non pour le bien public mais pour le sien…

    Et là on ne parle pas du déclin des gaz de schiste bien plus rapide que celui des infrastructures pétrolières classiques ! Sa production décline déjà à moins de 10 ans !! Avec le procédé actuel de fracturation hydraulique actuel(il n’y en aura pas d’autre car c’est d’une démence scientifique totale !!), la production est maximale au moment de la fracturation puis elle diminue de 70% à 80% la première année (voir graphique suivant : http://idata.over-blog.com/3/98/62/65/Bulle/prod-bakken.JPG ). Au bout de quatre années, elle ne représente plus que 5% à 15% de la production initiale ! Merveilleux pour l’énergie de demain !! De quoi aller sur Mars !!

    Le taux de déclin de la production américaine de gaz est passé de 23 % à 32 % par an, en 10 ans. Il faut donc forer davantage de puits chaque année, simplement pour compenser le déclin des puits qui produisent. Sur un territoire donné, il n’est pas possible de dépasser un certain nombre de forages. Une fois ce nombre atteint, le maximum de la production est atteint et celle-ci s’effondre. Pour le Bakken par exemple, qui représente la moitié de la production totale de pétrole de schiste aux US, le pic sera atteint entre 2013 et 2017 , donc aujourd’hui…

    Des centaines de milliards auront été investis dans cette aventure et comme le reste de la dette américaine, ils ne seront jamais remboursés. lorsque la bulle va éclater, la production va rapidement décliner, les prix du gaz vont augmenter très fortement et de nombreux investissements auront été effectués, principalement financés par l’endettement, pour s’adapter à une énergie qui ne sera plus disponible. Le fantasme d’une indépendance énergétique qui n’interviendra pas, va entraîner les citoyens américains dans une impasse et une situation encore plus grave qu’elle ne l’est actuellement. N est bien en Récession dans un monde FINI et fini les aventures guerrières qui consomment et consomment de l’énergie inutile à tuer, juste tuer au hasard des civils, presque jamais des militaires!!

    Rien ne va plus faites vos jeux!! :)