La Suisse le détonateur ?

Loin de moi l’idée de vouloir faire de la politique et de tomber dans l’émotionnel, c’est pour cela que j’ai attendu avant d’écrire cet article.

Dans ce billet, je ne m’exprime pas sur le résultat du vote ( le oui ou le non), je parle juste de démocratie et de réactions des pays qui nous entourent.

Comme j’ai déjà plusieurs fois mentionné, Nigel Farage, Hugh Hendry, etc.  dénoncent l’Etat (providence) et le fait que les peuples sont asservis. Je vais me fendre d’un billet sur les réactions aux votations.

Nigel Farage est à nouveau intervenu sur un plateau

ainsi que les graphiques (vu sur ZH) qui montrent que suite à l’incompétence (et l’arrogance) des dirigeants européens, des banquiers etc. Les extrêmes montent en puissance. Les élections européennes seront chaudes en mai 2014.

20131029_chaos

 

Pour revenir sur la votation du 9 février qui a divisé et divise encore la Suisse, il me vient quelques remarques. Les votants ont exprimé un ras le bol par rapport à l’insécurité notamment. La Suisse n’est absolument pas un pays raciste, c’est d’ailleurs le pays qui accueille le plus d’étrangers (en % de sa population). Contrairement à ce que dénoncent les députés européens notamment, le Suisse est très ouvert, mais il n’aime pas qu’on lui raconte des salades. Schengen devait apporter 8’000 migrants par année (promesses, promesses), il y a en aujourd’hui 80’000. L’initiative veut réduire (on parle de réduire à 45’000), mais je vous laisse lire le document:

argumentaire-f

Certains eurocrates se permettent de dire que la démocratie ce n’est pas bien, car le peuple est bête… (c’est scandaleux, car ce sont des élus et les élus sont les mandataires du peuple et ces mêmes mandataires semblent l’oublier.  Ils oublient aussi comment ils sont payés et quelle est leur mission, mais c’est un autre débat)


Cette femme aime la dictature.

Quant à Arnaud Montebourg,  il fait fort : Pour Arnaud Montebourg, le vote suisse est du « lepénisme en vrai »

Ceci m’inspire deux citations:

Passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin gourmet. de Georges Courteline issue de La Philosophie de Georges Courteline

Rien n’est plus jouissif à un pas con que d’être pris pour un con par un con. » Frédéric Dard

Heureusement Angela Merkel a beaucoup mieux compris que rien ne sert de jeter de l’huile sur le feu: http://www.rts.ch/info/suisse/5622334-l-allemagne-prone-des-solutions-raisonnables-entre-la-suisse-et-l-ue.html

Qui va acheter les grosses berlines allemandes ??

Monsieur Hervé Juvin résume très bien

Tout comme Eric Zemmour


http://video.lefigaro.fr/figaro/chroniqueurs/eric-zemmour/1953969673001/

Réflexions d’un Français après le vote suisse sur les quotas d’immigration: http://libertarien.overblog.com/2014/02/r%C3%A9fl%C3%A9xions-d-un-fran%C3%A7ais-apr%C3%A8s-le-vote-suisse-sur-les-quotas-d-immigration.html

Fillion  récupère l’histoire…Je propose depuis des mois le même système

Sondage du Figaro..Etes vous favorables aux quotes d’immigration (je vous laisse découvrir le résultat): http://www.lefigaro.fr/politique/2014/02/10/01002-20140210QCMWWW00102-immigration-etes-vous-favorable-a-l-idee-d-instaurer-des-quotas-en-france.php

Le plus « drôle dans tout cela, c’est que le Liechtenstein  (avec la bénédiction de l’UE) a imposé des quotas d’immigration (on croit rêver !)

 

 

Les politiques (surtout certains) tremblent ! Eh bien tremblez ! Les référendums vous pendent au nez !

Le vote suisse sur l’immigration est une « mauvaise nouvelle pour l’Europe

http://www.lefigaro.fr/politique/2014/02/10/01002-20140210ARTFIG00074-les-politiques-francais-preoccupes-par-le-vote-suisse.php

Les Européens voudraient davantage freiner l’immigration que les Suisses

59% des Français favorables à une restriction des conditions de circulation et d’installation des Européens dans le cadre des accords de Schengen: http://www.atlantico.fr/decryptage/59-francais-favorables-restriction-conditions-circulation-et-installation-europeens-dans-cadre-accords-schengen-jerome-fourquet-982672.html#bXsmdIXDFGxVJG7e.99

La Suisse a allumé la mèche, l’UE a peur

Je prie les intervenants d’être courtois dans leurs commentaires. Merci d’avance.

Tags: , , , , , , , , , , ,

19 Responses to “La Suisse le détonateur ?”

  1. Muse dit :

    Notre cher président a bien répondu à Mr. Montebourg aujourd’hui : « Tout ce qui est excessif est insignifiant. La politique, c’est penser au résultat final, et non pas se concentrer sur l’expression qui va faire le buzz du jour! »

    http://www.tdg.ch/suisse/replique-didier-burkhalter-arnaud-montebourg/story/29973116

  2. Laurent dit :

    La seule vraie question importante que soulève cette polémique c’est la question de la démocratie. Que veut-on ? pouvoir laisser choisir le peuple ou une certaine élite supérieur qui dirigerait sans rien demander à personne. On pourrait admettre la 2ème solution, en arguant qu’effectivement le peuple (et j’en suis) n’est peut-être pas capable de prendre les bonnes décisions au bon moment, par manque de compréhension des vrais problèmes, par manque d’intelligence, par excès de passion. Mais alors il faut aller au bout du système, le choix des politiciens ne doit plus se faire par le peuple (si il est incapable de voter correctement il est aussi incapable de choisir les bonnes personnes pour le diriger), les pays ou l’Europe doivent donc choisir leurs dirigeants sur la seule base de leurs compétences, de leurs intelligences et leurs diverses capacités. Mais qui va commencer ? et qui choisira ? Comment juger des résultats, réussir la conduite d’un état n’a rien à voir avec réussir la conduite d’une entreprise où seul le résultat, le profit compte. Certains grands chefs d’entreprises à succès seraient peut-être déjà morts, pendus par le peuple si ils avaient été des responsables politiques.
    Si le roi est intelligent et bon, personne ne se plaindra, il pourra certainement être plus efficace que la plus évoluée des démocraties. Si c’est un monstre…
    Alors que veulent les peuples ? Etre comme les suisses et pouvoir dire ce qu’ils veulent quand il veulent, au risque de faire des âneries, ou s’en remettre à plus intelligent qu’eux. Je pense qu’on est tous prêts à s’en remettre à plus intelligent que nous, on a pas forcément envie de se mêler de problèmes aussi peu passionnants que le chômage, la faim dans le monde, la guerre et j’en passe. Finalement on veut du pain et des jeux, le reste on est en majorité prêt à le déléguer…
    Le problème arrive quand la confiance n’est plus là, et qu’on a l’impression que le(s)roi(s) ne s’occupe(nt) plus assez bien de nous. Alors là on se dit que l’ouvrir en grand, ça pourrait servir, et tous les peuples des pays qui ne sont que des parodies de démocraties se réveillent et se rendent compte qu’ils n’ont tout simplement plus rien à dire, que le roi est peut-être un salaud, mais qu’ils ne peuvent plus rien contre lui ! Et le roi, lui, il se dit qu’il va peut-être finir sur l’échafaud et que le peuple aura sa peau, alors il s’énerve et le menace. Mais surtout, ce qu’il ne supporte pas c’est que le peuple le tienne pour responsable de ses malheurs, il a tellement l’habitude de faire comme bon lui semble sans devoir rendre de compte à personne. Et regardez toutes les classes politiques, de tous les pays du monde, même en Suisse, ces gens ont le même comportement que nos vieux rois de France, ou d’ailleurs, de l’époque des monarchies toutes puissantes, ils sont tellement arrogants et supérieurs qu’ils en viennent à se faire haïr par leurs sujets. Parce que le peuple est simple, il est égoïste, il veut qu’on pense à lui avant tout. Vous savez ce qu’est un égoïste ? C’est quelqu’un qui ne pense pas à moi !

  3. Yaroslav dit :

    Madame Blinbin : je préfère être un suisse con qu’un flamand intelligent et décoloré.

  4. Je n’étais pas au courant de ce vote! Mais, en regardant les vidéos je me rends compte qu’il touche les débats qu’on a même au Québec! À suivre…

  5. Pana dit :

    Lu et copié sur les commentaires d’un des deux journaux romands :
    « … » -11.02.2014, 17:05 Heures ..Signaler un abus 90 6
    J’ai voté OUI ce dimanche, je ne suis pas membre de l’UDC pas plus que sympathisant. Je refuse que l’on mette une étiquette de raciste ou xénophobe à population suisse. Pour ma part mon non est un cri du coeur, à l’Europe et même au Monde.On dit que la libre circulation des personnes est un droit fondamental qui ne peut être négocié, j’accepte ce droit et je trouve même qu’il est totalement légitime. Ni mon argent, ni mes origines, ni ma religion ne me confère plus de droits qu’un autre à respirer l’air de ma patrie. Mais le problème de l’immigration que l’on connaît actuellement en Suisse, c’est que la liberté de circuler, n’est en fait pas une liberté que l’on donne à l’HOMME, mais c’est un droit que le PROFIT utilise, pour déporter et déracinés de la main-d’oeuvre dans le but d’améliorer ses marges, et de profiter d’une synergie salvatrice propre à une économie florissante. L’homme dans cela n’est rien qu’un numéro matricule.
    Il y a à peine plus de 60 ans on a déplacé 6 millions d’humains À travers toute l’Europe, dans des trains à bestiaux, pour servir le PROFIT, qui à l’époque s’appelait encore GUERRE. La France a vidé son économie à force de délocalisations. Au lieu de se demander comment contraindre la Suisse respecter la circulation des personnes, L’Europe devrait plutôt se demander, pourquoi, le Lituanien, doit quitter les siens pour faire manger ses enfants? Pourquoi un d’enfant atteint de mucoviscidose à six fois plus de chance de survivre à l’Ouest qu’à l’Est, au Nord qu’au Sud? Pourquoi le steak de cheval produit au Mexique saborde toutes les chances de produire européens. Pourquoi l’Europe consomme de l’informatique et de l’électroménager produit en Asie sans aucun respect de le l’air, de l’eau et de l’homme et que l’élimination de tous les produits est soumis à des contraintes colossales, pour le respect de l’environnement chez nous. Au nom de l’OMC on est tous devenus les esclaves du PROFIT et mon OUI était simplement un NON a tout ça. »

    Je ne sais pas si ce commentaire a été finalement censuré, mais je pense que la majorité des votants ont réagi aussi par rapport à la finalité de notre société…

    De plus, à la lecture des journaux, que disent les politiciens : rien absolument rien pour comprendre les problèmes de la population et le pourquoi de ce vote…

    Ce n’est en tout cas pas ce que j’ai voulu pour notre jeunesse…

  6. Jeanfil dit :

    voilà un moment que je n’ai mis un commentaire
    http://fr.news.yahoo.com/%C3%A0-paris-40-cambriolages-jour-173500957.html

    les réseaux de l’est sont responsables des cambriolages à Paris..je me marre. Vive la libre circulati….libre-service

    c’est open bar

  7. Quotas d’immigration en Suisse : « Dans d’autres pays le peuple n’a pas la possibilité de voter ».

  8. merio dit :

    Cette Astrid qui ose s’approprier la réussite
    Suisse,mais qu’elle s’occupe de son Union HeurOpéeNne.

  9. Astrid au cœur tendre….. Elle aime penser qu’elle est le centre du monde et que la suisse tourne autour d’elle. Merio ne vous inquiétez pas, elle va ramasser comme tous les dirigeants européens quand le peuple va se diriger vers le parlement

  10. salix dit :

    Voilà, cela arrive. La remise en cause de notre démocratie directe.

    Comme je l’ai déjà dis, la démocratie directe est INDESTRUCTIBLE. Le monde entier ne pourra rien y changer. C’est comme ça il faut l’accepter.

    A ce sujet, je vous propose de lire un livre fort intéressant sur la politique depuis l’antiquité jusqu’à nos jours « Tiranie et tiranicide de l’Antiquité à nos jours » de Mario Turchetti.

    Les petits suisses ont choisi le chemin de la sagesse, le chemin de la simplicité, du bon sens et du pragmatisme.

    Du plus petit au plus grand et non l’inverse. On ne contruit pas une maison par le haut, mais par le bas.

    Donc, l’élèment fondateur de toute société c’est l’Etre humain, la famille, la commune, l’Etat, le Pays.

    Afin d’éviter tout dérapage du Pays (des gouverneurs), l’Etre humain, la famille doit pouvoir exprimer sa volonté sa détermination sur des choix concernant l’avenir. Laisser les clefs à une personne personne n’y croît plus !

    S’agissant de la capacité intellectuelle des citoyens à se déterminer sur des sujets politiques, beaucoup de personnes confondent entre instruction et intelligence. Oui, le génie Hélvétique existe.

    La démocratie directe n’est pas négociable, il en va de la protection des peuples dans le Monde.

    Tout est simple.

    L’Union Européenne n’a pas d’avenir dans un modèle tyranique.

    Malheureusement, la BNS est un tyran en puissance. Attention !

  11. BA dit :

    Jeudi 20 février 2014 : une déclaration fracassante.

    - Les Echos : Est-on sorti de la crise financière ?

    - François Pérol, président du directoire de BPCE : Je pense qu’il y aura d’autres chocs financiers. La création monétaire mondiale reste extrêmement importante et se traduit dans l’augmentation du prix de certains actifs. Cela peut créer des « bulles ».

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0203326219297-francois-perol-francois-perol-il-y-aura-d-autres-chocs-financiers-651595.php

    Depuis 2008, aux Etats-Unis, au Japon, au Royaume-Uni, en zone euro, les banques centrales sont devenues folles.

    Depuis 2008, les banques centrales sont devenues des machines à créer des bulles.

    Les banques centrales ont injecté des milliers de milliards de liquidités : involontairement, elles ont créé des gigantesques bulles sur les marchés actions, et elles ont créé des gigantesques bulles sur les marchés obligataires.

    Par exemple, la Banque Centrale Européenne a prêté 1019 milliards d’euros aux banques de la zone euro. Malheureusement, les banques de la zone euro n’ont pas utilisé cet argent pour le prêter au secteur privé : chaque banque a préféré prêter à son Etat.

    Les banques italiennes ont acheté des centaines de milliards d’euros d’obligations de l’Etat italien. Les banques espagnoles ont acheté des centaines de milliards d’euros d’obligations de l’Etat espagnol. Etc.

    La question est donc :

    « QUAND vont éclater toutes ces bulles des marchés obligataires ? »

    « QUAND vont éclater toutes ces bulles des marchés actions ? »

  12. Gaspard dit :

    Merci M. Crottaz pour cette page de résumé concernant les réactions suisses et européennes face au vote démocratique des suisses le 9 février!

  13. BigLouLou dit :

    Le graphique comporte une grosse erreur en confondant aux Pays-Bas les libéraux (VVD) et le parti de Geert Wilders (PVV, partij van de vrijheid). Il y a une « légère » différence…

  14. Kermit dit :

    Peut-être un vote en réaction à l’histoire du détournement d’avion d’Ethiopian Airways, si l’armée de l’air Suisse ne vole que pendant les heures de bureau … Je laisse imaginer le résultat du prochain référendum sur l’achat des Grippens ?!!!
    Et je comprend d’autant mieux le choix pour le moins onéreux des avions. Quoiqu’à ce niveau, je ne suis pas sur qu’une armé de l’air soit vraiment nécessaire.

    Il me semble que l’Armée de l’Air Ivoirienne vend ses ULM de combat … peut-être une affaire à faire pour l’Helvétie …

    Trêve de plaisanterie, j’ai entendu parlé de se référendum lorsque j’étais en Savoie il y a 2 semaines, les savoyards étaient assez remontés contre les Suisses, enfin, un peu plus que d’habitude !

    Vous connaissez mon avis, la Suisse ne fait pas partie de l’Europe, et n’en a d’ailleurs, jamais fait partie. Il est temps que les européens le comprennent et que les Suisses cessent d’essayer d’en tirer systématiquement bénéfice.

    Quand à Astrid, le personnel politique Luxembourgeois est d’assez médiocre facture, surtout depuis que leur banques sont dans le même état que leurs homologues Suisses. Mais il ne sont pas pire que le politicien français !

    Personnellement, Je pense qu’une désignation aléatoire est un bon système pour trouver des responsables publiques. En France, on considère le citoyen suffisamment adulte pour être juré aux assises, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas étendre cela à tout les autres postes publique !

    Les lois, les votations, et toutes les gesticulations concernant ce sujet sont vains !
    Il est impossible de stopper des migrants qui n’ont qu’une envie … venir chez vous, parce qu’ils pensent que chez eux c’est pire !
    Il n’y a qu’une seule solution, ou plutôt un modèle : la Corée du nord … (Un petit pays, qui se défini par son pouvoir de nuisance, ça ne vous rappel rien ? ;o)

    A Tcho !

  15. titi dit :

    « L’initiative citoyenne la plus importante des 20 dernières années devrait être lancée le 1er mai : la transformation du franc suisse d’argent-dette en « plein argent » [100 % money comme disent les économistes anglo-saxons]. C’est ce qu’ont décidé hier [le 8 janvier 2014 puisque l’article est daté du 9] à Zurich les responsables de l’association pour la modernisation de la monnaie. L’initiative « Plein argent – pour un argent à l’abri de la crise dans l’intérêt de tous : la création monétaire à la seule banque centrale » veut mettre fin à la création de la monnaie par les banques privées.

    http://www.vollgeld-initiative.ch

    http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/contre-la-dictature-de-la-finance-148262

    http://www.zeitpunkt.ch/news/artikel-einzelansicht/artikel/die-geldwende-in-der-schweiz-steht-am-start.html

  16. BA dit :

    L’euro rejoindra le florin d’Autriche-Hongrie, la couronne de Tchécoslovaquie, le dinar de Yougoslavie, le rouble de l’URSS, etc, dans le grand cimetière des monnaies plurinationales.

    Même les plus acharnés partisans de l’euro commencent à comprendre ce que nous devons préparer :

    Nous devons préparer l’après-euro.

    Même Jean-Marc Vittori vient de le comprendre !

    Même Jean-Marc Vittori !

    Mieux vaut tard que jamais.

    Mardi 25 février 2014 :

    Se préparer à l’après-euro.

    http://www.lesechos.fr/opinions/chroniques/0203335771066-se-preparer-a-l-apres-euro-652624.php

  17. BA dit :

    Chômage en janvier 2014 : catégories A, B, C, D, E :

    France métropolitaine :

    5 597 700 inscrits à Pôle Emploi.

    France entière (y compris l’outre-mer) :

    5 924 400 inscrits à Pôle Emploi.

    Variation sur un mois : + 0,6 %.

    Variation sur un an : + 5,7 %.

    http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-CT78QI.pdf

    - « Si le traité de Maastricht était en application, finalement la Communauté européenne connaîtrait une croissance économique plus forte, donc un emploi amélioré. » (Valéry Giscard d’Estaing, 30 juillet 1992, RTL)

    - « L’Europe est la réponse d’avenir à la question du chômage. En s’appuyant sur un marché de 340 millions de consommateurs, le plus grand du monde ; sur une monnaie unique, la plus forte du monde ; sur un système de sécurité sociale, le plus protecteur du monde, les entreprises pourront se développer et créer des emplois. » (Michel Sapin, 2 août 1992, Le Journal du Dimanche)

    - « Maastricht constitue les trois clefs de l’avenir : la monnaie unique, ce sera moins de chômeurs et plus de prospérité ; la politique étrangère commune, ce sera moins d’impuissance et plus de sécurité ; et la citoyenneté, ce sera moins de bureaucratie et plus de démocratie. » (Michel Rocard, 27 août 1992, Ouest-France)

    - « Les droits sociaux resteront les mêmes – on conservera la Sécurité sociale –, l’Europe va tirer le progrès vers le haut. » (Pierre Bérégovoy, 30 août 1992, Antenne 2)

    - « Pour la France, l’Union Economique et Monétaire, c’est la voie royale pour lutter contre le chômage. » (Michel Sapin, 11 septembre 1992, France Inter)

    - « C’est principalement peut-être sur l’Europe sociale qu’on entend un certain nombre de contrevérités. Et ceux qui ont le plus à gagner de l’Europe sociale, notamment les ouvriers et les employés, sont peut-être les plus inquiets sur ces contrevérités. Comment peut-on dire que l’Europe sera moins sociale demain qu’aujourd’hui ? Alors que ce sera plus d’emplois, plus de protection sociale et moins d’exclusion. » (Martine Aubry, 12 septembre 1992, discours à Béthune)

    - « Si aujourd’hui la banque centrale européenne existait, il est clair que les taux d’intérêt seraient moins élevés en Europe et donc que le chômage y serait moins grave. » (Jean Boissonnat, 15 septembre 1992, La Croix)

  18. merio dit :

    Pas de croissance économique sans immigrations,le système Ponzi qui vient d’être dévoilé par nos autorités!