Archive for the ‘Energie’ Category

Crownpoint Ventures LTD update 9

Jeudi, novembre 11th, 2010

La nouvelle présentation (corporate presentation) de Crownpoint est disponible sur le site de la société  et à télécharger depuis mon blog ici: CWV_November_2010

Quelques remarques d’importance:

L’acquisition de Cerro de Los Leonos est une acquisition qui rendra les puits actuels très insignifiants, tellement la taille de ces nouvelles terres est grande (1200 km2). La province de Neuquen est la province la plus « fertile » en pétrole de l’Argentine et la propriété se trouve au milieu d’exploitations de grandes compagnies (Petrolifera, etc.). Le partenaire qui a pris 50.1% de l’acquisition ne s’est pas encore fait connaître et on peut espérer un nom connu qui pourra mettre encore plus notre notre Crownpoint en avant.

Le calcul des réserves qui est en cours, et qui  ne devrait pas tarder à être communiqué, permettra à des analystes de recommander le titre.

Quelques rumeurs font état d’un changement de politique en Argentine (surtout après le décès de M.Kirchner) avec une hausse du prix que le gouvernement argentin paie pour le pétrole que leur vendent les sociétés exploitant en Argentine. Si ce prix est revu à la hausse, l’impact sur CWV sera énorme en terme de revenus.

La société espère produire 5’000 à 10’000 barils d’ici 3-5 ans, cela signifie (estimation très très prudente) 500 millions à 1 milliard de USD de capitalisation boursière. Même avec 100 millions d’actions, je vous laisse faire le calcul.

Happy investing

Vidéo: La fin du pétrole

Vendredi, septembre 17th, 2010

98% de l’énergie utilisée pour les transports est dérivée du pétrole….

La construction d’une voiture consomme entre 27 et 54 barils de pétrole (=entre 4320 et 8640 litres)

La fabrication d’un ordinateur de bureau consomme 10 fois son poids en énergie fossile, une puce électronique 600 fois……

etc.

Le Prix de l’Uranium ne restera pas indéfiniment bas

Mercredi, juin 16th, 2010

Est-ce le bon moment pour acheter de l’Uranium ou tout du moins des titres liés à cette matière ?  J’exprime mon avis positif depuis un moment et j’en ai parlé plusieurs fois à ma femme. Elle m’écrit ce qui suit:

Depuis quelques temps mon mari préconise dans ses articles d’investir dans  l’uranium via, notamment, des sociétés candiennes comme Laramide Ressources Ltd (voir billet du 20 avril 2010), Denison Mines ou sur Uranium Participation par exemple.

J’ai effectué quelques recherches et lectures pour aboutir à ces constatations.

Production :

Le premier producteur mondial est le Kazakhstan avec 24,8% du marché suivi par le Canada (20,1%), l’Australie (17,2%), la Namibie (9,9%) et la Russie (7,4%). La dernière mine française a été fermée en mai 2001 à cause d’un minerai de mauvaise qualité, donc peu rentable.( http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/developpement-durable-1/d/enfin-une-carte-des-mines-duranium-en-france_18130/)

Sur le long terme, le déséquilibre entre la production mondiale de 127,9 millions de livres et la demande de 170 millions de livres garantit la hausse des cours.

Les réserves d’Uranium ne sont pas non plus inépuisables. Selon la « Uranium Ressources and Nuclear Energy » une pénurie pourrait être à prévoir dès 2020 voir retardée jusqu’en 2050. La production actuelle ne remplit que 60% des besoins. On puise donc dans les réserves des états. La mise en route de nouvelles mines prend environ 10 ans. On peut donc s’attendre à une hausse du prix de l’Uranium

Source :

http://www.moneyweek.fr/20100425976/conseils/matieres-premieres/uranium-energie-production-avenir/

http://www.dissident-media.org/infonucleaire/cours_uranium.html (attention l’article date déjà de 2008)

Besoins en Uranium :

A l’heure actuelle 436 réacteurs sont en activité dans le monde. 53 sont en construction, 141 planifiés et 327 autres projets sont à l’étude, ce qui doublerait le parc d’ici quelques lustres.

Le président Obama a signifié le retour du nucléaire aux USA afin de réduire la dépendance énergétique du pays ainsi que pour des raisons écologiques (l’énergie nucléaire est peu productrice de gaz à effet de serre). De plus les moratoires anti-nucléaire du protocole de Kyoto arrivent bientôt à échéance. Angela Merkel aussi se positionne, car elle remarque bien que la dépendence énergétique est une faiblesse.

Le prix de l’Uranium :

Après un record en juin 2007 à 140 dollars, le prix au 08 juin 2010 est de 40,75 dollars

http://www.uxc.com/

La faiblesse récente de l’Uranium s’explique par l’augmentation rapide de la production au Kazakhstan.

http://www.edito-matieres-premieres.fr/0805/energies/uranium/energy-ressources-of-australia-cameco.html

Feu Lehman Brothers détiendrait un gros stock d’Uranium: lehman uranium

Est-ce qu’une partie a été vendue ? est-ce que cela impacte ou impactera le cours ? certes le marché est étroit, mais la demande est là, subsiste. D’ailleurs pour mémoire Total s’intéresse au nucléaire oil ce qui démontre que la société sait très bien que le pétrole ne durera pas indéfiniment. Areva rachète régulièrement des sociétés dans l’uranium afin de ne pas être tributaire des producteurs.

Je reprends la main et merci à Laurence pour ces exclaircissements.

On constate aussi que le cours à terme est depuis 2006 toujours plus élevé que le cours spot, ce qui peut indiquer une hausse prochaine. Le timing est toujours difficile à trouver, mais la tendance semble se dessiner

Pour les personnes qui ne voudraient pas acheter des titres en direct sur l’uranium, il existe un fonds récemment crée. Il s’agit de Beyond Carbon d’Uram. Fact_sheet_UR_Beyond_Carbon_May2010

Le fonds est en train d’investir 50% des avoirs dans des titres liés à l’uranium et l’autre moitié dans des actifs liés au métaux rares (lithium etc.) voie le prospectus du fonds.

Attention, c’est un fonds à pre-payment, c’est à dire qu’il est coté une fois par semaine et pour souscrire, il faut que votre établissement bancaire envoie l’argent avant de recevoir les parts quelques jours après. Certaines banques facturent plus cher cette prestation, d’autres pas du tout. Renseignez-vous avant de procéder à l’achat.

Je rappelle que ce ne sont pas des recommandations d’achat, mais des suggestions. A ce sujet, je vous renvoie à mon disclaimer.

Vidéo du Jour: Saxo Puruna et le Peak Oil

Mardi, avril 27th, 2010

Monsieur Puruna en parlait déjà à l’époque (je l’avais mentionnée dans cet article: http://blog.crottaz-finance.ch/?p=313)

On va avoir un problème énergétiques d’ici quelques années.

Crown Point Ventures augmente son capital

Dimanche, avril 4th, 2010

Après mon petit gag du 1er avril sur le secret bancaire, voici une nouvelle sur le titre que je recommande à l’achat.

La société, bien que possédant du cash et générant du cash flow, annonce une augmentation de capital, pourquoi ?

Parce que le cash qu’elle possède n’est pas suffisant pour la grande campagne de 8 à 9 forages qui est prévue et les financer avec le cash flow des deux puits actuels prendra trop de temps. Il est donc évident que la société dynamique veut aller de l’avant rapidement.

En conséquence l’augmentation se fait au travers d’un placement privé (8 millions d’actions à 0.75 cents) et dès que celui-ci sera bouclé (cela ne devrait pas durer plus de 2.3 semaines connaissant l’intérêt autour du titre) le titre devrait prendre le chemin de la hausse.

Autre bonne nouvelle: Le coût des forages est de 40% plus bas qu’annoncé (600’000 USD contre 1 mio auparavant) et la zone d’exploration est très prometteuse.

L’assemblée générale, qui va se tenir début mai, annonce des changements au conseil d’administration et un nouveau président de ce conseil. Cela annonce une meilleure promotion de la société et des « roadshows » ont été organisés afin de la promouvoir auprès de brokers, etc.

L’augmentation bouclée, le « board » changé, les forages pourront commencer.

Je persiste à dire que cette société est sous-évaluée de manière importante et que son cours aujourd’hui devrait être au moins de 1.5 CAD, mais je maintiens mon objectif de cours de 5 CAD.

A bon entendeur Bonnes Pâques

pour ceux qui n’auraient pas lu mes articles sur la sociétés: http://blog.crottaz-finance.ch/?p=3478 ou à la page 19 de la publication PDF de http://www.anticipations-economiques.com/

Prévision 2010

Jeudi, janvier 7th, 2010

Bonjour,

voici un exercice de style difficile auquel j’aime, quand même, me soumettre: LA Question: Et pour 2010 que prévoyez-vous monsieur Crottaz ?

Au risque de passer pour répétitif (je remercie le lecteur qui m’a écrit en me disant que je n’était au moins pas une girouette), je vois une année 2010 difficile et très volatile (vers le bas plutôt). En conséquence, voici mes pronostics.

 Actions:

Une année difficile et qui se terminera négativement pour l’ensemble des marchés. J’anticipe même une baisse forte qui pourrait intervenir dans la première moitié de l’année. Les arguments sont

  1. Endettement des Etats toujours présent et probable hausse des impôts (si ceux-ci ne sont pas augmentés, les Etats en inventeront d’autres (ce n’est pas mentir alors de dire qu’il n’y a pas de hausse des impôts, n’est-ce pas ? L’Angleterre et actuellement la championne des taxes et impôts en tout genre)
  2. Pas de reprise dans le crédit et dans l’immobilier (les seuls secteurs aidés ont annoncés des résultats meilleurs (banques et automobiles) et ces aides prennent fin. De plus, je ne vois pas comment on peut licencier 50% du personnel tous les trimestres dans les sociétés pour améliorer les résultats.
  3. La hausse du chômage continue, épargne des ménages en hausse, donc relance par la consommation inexistante
  4. Les actifs pourris se trouvent toujours dans les banques. Ils ont été revus à la baisse (hausse de leurs valeurs) car la situation économique et des marchés en général s’est améliorée, mais en cas de rechute, ces actifs toxiques pèseront à nouveau de tout leur poids sur les bilans des établissements financiers. Ils sont illiquides, donc invendables. Je vous renvoie à mon article sur les Level 3 asset :http://blog.crottaz-finance.ch/?p=175
  5. Le sentiment (AAII et investorintelligence) montre que le niveau des bears est au plus bas depuis des décennies……Attention en général ces niveaux sont des niveaux de vente pour les actions ! (regardez le trait rouge)

sp500 et aaii 06-01-2010

sp500 et investintell 6-1-2010

Obligataire/taux

  1. Les taux court devraient rester inchangés. L’impuissance des Etats à relancer l’économie empêchera ces mêmes Etats à hausser les taux en anticipation d’une croissance. Par contre, et c’est là la difficulté, on pourrait voir une hausse des taux sur les débiteurs de mauvaise qualité (entreprise ou Etat) car ces derniers se devront d’offrir des taux plus élevés en compensation du risque qu’ils présentent.
  2. Les taux longs devraient baisser en anticipation d’une grande période de non-croissance (voire déflation)

Devises

  1. Le grand retour du dollar contre toutes les monnaies. Pourquoi ? Parce que le monde entier est négatif sur le dollar (lisez mon article: http://blog.crottaz-finance.ch/?p=2655, parce les crédits sont en dollar et devront être couverts (achat de USD) et que les autres monnaies ne sont finalement pas mieux placées quand on regarde l’endettement des Etats en relation avec leur PIB. Si vous ne croyez pas aux USD, alors achetez du CHF car l’endettement de la Confédération Helvétique a été réduit entre autres.
  2. L’euro en chute libre, les plans de relance et les divisions au sein de l’Europe pourraient affecter la devise européenne.

Matières Premières (le plus difficile aujourd’hui)

  1. Or/argent/Platine. Il ne devrait pas y avoir de grand changement sauf en cas de grave dépression. L’or montera dès lors. Actuellement je n’ai pas de scénario très précis pour le métal jaune, mais je me risque à un pari. L’or va monter contre toute attente et ceci malgré l’absence de croissance. objectif peu ambitieux de 1200 USD l’once. L’argent baissera l’activité économique étant plus faible.
  2. Le pétrole va monter encore et encore, et au dessus de 100 USD le baril. Je suis certain que le pic pétrolier est derrière nous depuis plus longtemps que ce que l’on veut bien nous dire, voir mon vieil article: http://blog.crottaz-finance.ch/?p=313
  3. Pour les soft commodities, je n’en sais trop rien. j’avais vu le sucre, mais mal vu le blé en 2009, mettons que la hausse sera modéré, mais en tous les cas pas de baisse envisagée.

Conclusion (et c’est très certainement cela qui vous intéresse)

  1. N’achetez pas d’actions (sauf quelques titres particuliers comme dans le pétrole ou l’uranium ou clairement sous-évalué).
  2. N’achetez pas des actions dans des sociétés endettées (ou fortement endettées). Cherchez des actifs tangibles ou des produits dont on aura toujours besoin.
  3. Gardez un peu d’or au cas où (c’est une assurance, pas un investissement). Sélectionnez de manière appliquée les débiteurs obligataires (entreprise et Etats) et privilégiez les bonnes sociétés aux Etats endettés. Aujourd’hui les taux sont très bas, mais une infime hausse peut engendrer de graves problèmes, mais cela nous le savons tous et il n’est pas inutile de le répéter.
  4. Remboursez vos dettes (si vous le pouvez), sauf si vous avez les moyens de les assumer aussi en cas de dépression.
  5. Prenez quelques positions à la baisse pour protéger vos investissements (au cas où) dans une optique court terme. La vente à découvert n’est pas une stratégie long terme.
  6. Mettez des stop loss (apprenez à couper vos pertes
  7. Utilisez des stratégies claires et maîtrisables

Maintenant quelques suggestions de titres:

Crown Point Venture (article ici: http://blog.crottaz-finance.ch/?p=3478), Carrefour, Laramide, Denison Mines et des sociétés qui possèdent du cash et très peu ou pas de dettes.

 Happy investing

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur 2009 et que vous n’avez jamais osé demander.

Mardi, décembre 30th, 2008

En reprenant le titre du film de Woody Allen (en remplaçant sexe par 2009), j’ose aujourd’hui vous faire une liste non exhaustive des ce qui pourrait se passer en 2009 d’incroyable, mais vrai.

Les idées qui suivent sont le fruit de l’imagination (ou déduction) de personnes dont j’ai lu les écrits ou que j’ai croisées dernièrement.

  1. La livre Sterling disparait au Royaume-Uni et se trouve remplacée par l’euro. L’échange se fait à la parité 1 pour 1
  2. Disparition du dollar américain au profit de ? L’Amero. Plusieurs pays limitrophes et d’Amérique y adhèrent aussi (Mexique, Canada, etc)
  3. L’Inde envahit le Pakistan
  4. L’Iran annonce qu’il possède l’arme nucléaire
  5. Des rebellions et guerre civile en Europe. Couvre-feu, intervention de l’armée. La fracture sociale grandit et la grogne monte.
  6. Le franc suisse s’écroule à cause de la chute des banques suisses. Un cas islandais no 2. La confédération n’a pas les moyens de sauver le système (UBS et Credit Suisse à elle-deux représentent 7x le PIB Suisse)
  7. Autre scénario. La confédération fusionne UBS avec la poste et crée la Schweizerische Post Bank.
  8. Barak Obama démissionne, il est dans l’incapacité de redresser le pays
  9. Le pétrole s’envole à 200 USD, pénurie d’approvisionnement.
  10. L’or atteint les 2’000 USD l’once, le dollar s’écroule
  11. Les USA sont en faillite, l’Europe Suit: http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=email_en&refer=&sid=aFgHlh.Dn4Lc

 On se retrouve début 2009 avec les tableaux récapitulatifs des résultats boursiers et de nouveaux articles.

En attendant ce nouveau rendez-vous, je vous souhaite de passer un magnifique 31.

Olivier

Eole, tu décolles ?

Mercredi, septembre 17th, 2008

Chose promise, chose due, voici un article sur l’énergie « propre », le vent.

56436975

L’article est scindé en deux. D’abord les arguments (synthétisés) des partisans, puis celui des opposants et, pour terminer, un exemple chiffré made by Crofin.

Les partisans évoquent les motifs suivant pour une utilisation importante des éoliennes

Des Raisons Techniques

  • c’est plus performant que des centrales thermiques (fiul, charbon, gaz etc.) car les deux tiers de l’énergie consommée par ces dernières réchauffent les fleuves, la mer ou les nuages
  • L’éolienne produit 2 Mega Watts pour une pale de 40 mètres de long, soit couvre la consommation de 2’000 personnes environ
  • La France, le Royaume-Uni sont d’excellents gisements de vents
  • Le vent est plus fort en hiver quand la consommation électrique est plus importante

Des Raisons de Politique Energétique

  • Indépendance énergétique par rapport aux autres énergies (importation etc.)
  • Le vent est inépuisable, tandis que le pétrole et l’uranium sont en quantité finie.
  • C’est un moyen de diversification des sources énergétiques.
  • Les 27 Etats membres de l’EU se sont engagés à couvrir 20% de la consommation européenne par de l’énergie renouvelable.

Des Raisons Economiques

  • Filière la plus mure et la moins coûteuse
  • Pas de surprise désagréable avec le prix de revient. Pas de coûts de combustible, pas de déchets toxiques, pas de risques majeurs.
  • Le consommateur d’électricité paie le surcoût de la production au prorata de sa consommation. C’est plus juste que le charbon ou nucléaire qui ont bénéficié de lourdes aides payées par le contribuable.
  • L’énergie est une énergie décentralisée qui génère de l’activité dans les zones rurales. Chance économique pour ces zones
  • Energie d’avenir, marché mondial énorme

Des Raisons Environnementales

  • Pas d’émissions toxiques (sauf peut-être à la télévision, mais c’est un autre débat…)
  • Sans danger pour la population, plus de 70’000 dans le monde
  • Totalement réversible. On peut l’enlever quand on veut.
  • Pas d’émission de gaz à effet de serre. contribue à la lutte contre le changement climatique

Des Raisons Sociales

 

  • Energie la mieux acceptée, retombées positives
  • Création d’emplois qualifiés (de 150 il y a quinze ans, 7’000 actuellement à 60’000 emplois en 2020)
  • Energie durable, besoin des générations futures
  • Energie de la paix. Pas de conflits pour se l’approprier

(source enerzine.com)

Les détracteurs avancent les arguments suivants:

Erreur Energétique

Le pétrole demeure indispensable pour les transports. En matière électrique la France est largement auto-suffisante avec les centrales nucléaires, elle apporte même du net de 65 milliards de KWh par an, soit plus que l’enjeu de 35’000 MW d’éolien en 2015 (souhait). Jamais l’éolien ne permettra de se passer du nucléaire

Erreur Esthétique:

Si ce sont des dizaines d’hectares parsemés de centaines d’éoliennes. 1 mât ça va, 100 mâts bonjour les dégâts.

Erreur Economique

Le gouvernement de Jospin a imposé autoritairement à EDF d’acheter le KWh à un prix trois fois supérieur au coût de revient du KWh nucléaire et six fois à celui de l’hydraulique, ceci pour développer les énergies renouvelables. Le KWh éolien est ainsi subventionné par des clients captifs (EDF)

Erreur Ethique

Le Lobby éolien s’en met plein les poches. Un arrêté ministériel en France fixe le prix d’achat à 8.2 centimes pendant 15 ans (alors que cela coûte 4.4 centimes pour une machine de 2 MW). En conclusion, le promoteur éolien encaisse 360’00 euros de revenu annuel pour 2’200 heures de fonctionnement.

Erreur Ecologique

Les éoliennes ne produisent que s’il y a du vent. Tributaire de la météo, elles doivent être complétée par des centrales thermiques classiques, donc plus d’éolienne et donc plus de centrales (au fiul etc) donc plus de réchauffement climatique

Erreur Environnementale

Pour implanter une éolienne il faut: un terrassement pour la plateforme, des chemins d’accès, 400m3 de béton armé pour la base du mât. 15 éoliennes = 6’000 m3 de béton. Si on démonte les éoliennes…qu’adviendra-t-il du béton ?

Erreur Electoraliste

Les élus ne voient souvent pas plus loin que le budget de leurs communes. Les engagements à 15 ans ne sont pas les priorités d’élus « court terme » dont la vision qu’ils peuvent avoir est tronquée. De plus, sensibles aux pressions des agriculteurs appâtés par les redevances locatives plus rémunératrices que les cultures, beaucoup d’élus sacrifient le patrimoine naturel à ce nouvel eldorado.

La conclusion des détracteurs: arrêtons toute construction d’éoliennes. Comme au Danemark où la vérité de l’achat de KWh éolien a stoppé toute nouvelle installation. Désormais les danois exportent les éoliennes….vers la France

(source le moniteur expert, Jacques Blancard

Voilà, maintenant c’est à moi de jouer.

Je trouve ces éoliennes majestueuses et le fait de produire de l’électricité par ce biais me fascine.

Par contre, il ne faut pas le faire à tout prix.

J’ai lu que ces hélices créaient des chutes de pression autour des pales. Cette baisse de pression tue les chauves-souris. Le radar des ces animaux leur permet d’éviter la pale. La chute de pression engendrée par la rotation fait exploser les cavités pulmonaires. Ces chauves-souris sont très importantes dans l’éco système dans la destruction d’insectes nuisibles….donc risque écologique peut-être.

Et puis il y a mes super calculs, attention les voici.

Les partisans annoncent qu’une éolienne permet d’alimenter la consommation de 2’000 personnes. Alors je prends ma calculatrice de mes études HP 19BII, j’applique la fameuse règle de trois et pour 7 milliards d’habitants (si on espère que tout le monde puisse y avoir droit) et j’obtiens…3’500’000 éoliennes. C’est pas mal ! Demain j’ouvre ma société d’hélices.

Mais le calcul le plus étonnant est le suivant:

Sortir du nucléaire ? Le cas français

La France produit une grande partie de son électricité (78% environ) grâce à l’énergie nucléaire. Les principales énergies renouvelables sont l’énergie hydraulique (déjà fortement utilisée partout où cela est possible), l’énergie solaire (encore trop chère pour être compétitive à grande échelle et avec le smog le soleil passera de moins en moins au travers), l’énergie produite par la biomasse, l’énergie, l’énergie géothermale et celle provenant des déchets.

La plus prometteuse semble être l’énergie éolienne, voici donc le fameux calcul de Crofin

Une firme danoise fabrique une éolienne géante de 183 m de haut avec des pales de 61.5 mètres qui sera installée en Allemagne. Cette éolienne produira 5 méga watts.

Si la France décidait de sortir du nucléaire, donc fermer son parc de 58 centrales nucléaires dont la puissance est de 63 Giga watts et les remplacer par des éoliennes de ce type, il faudrait en construire 12’600. Le littoral français compte 3’000 kilomètres de côtes (baignées par le vent). Ainsi, si c’était réalisable et si mes savants calculs sont justes, il faudrait ériger une éolienne tous les 240 mètres….. (les pales mesurent 61.5 mètres, il resterait environ 120 mètres entre chaque pale. Un chef d’oeuvre en perspective.

79190791

Voici aussi un lien sur le site de Martigny http://www.rhoneole.ch et ses magnifiques éoliennes (la plus grande de Suisse) et photos des chantiers, très intéressant.

Voilà pour ce grand article, promis je m’attelle à la finance dès demain.

Deux citations du jour: « Le vent souffle toujours dans le sens des aiguilles d’une montre ». (Thierry Roland)

et  « Le vent n’a pas de mains, et pourtant il secoue les arbres » proverbe coréen