La parité USD / CHF depuis 1850

février 11th, 2016

Quand j’écris que le CHF est la plus belle monnaie, je ne veux pas dire que la monnaie papier c’est la solution extraodinaire.

J’avance que le CHF est la moins mauvaise des monnaies papiers (pour l’instant et on ne sait pas ce que la BNS nous a concocté

Je vous avais produit des graphiques sur l’évolution du CHF contre FF et GBP sur des longues périodes.

200 ans de Francs Français contre le Franc Suisse

200 ans de livre sterling contre franc suisse

Voici l’évolution du billet vert (merci à mon ami H.) depuis 1850 contre le CHF.

USD-CHF depuis 1985

Etalon-or: https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89talon-or

New Deal: https://fr.wikipedia.org/wiki/New_Deal

Accord du Plaza: https://fr.wikipedia.org/wiki/Accords_du_Plaza

Vidéo: L’histoire de New York

février 11th, 2016

et des Etat-Unis ! On y retrouve la grande dépression et la crise de 1929 expliquées.  Je vous avais déjà mis ces vidéos en 2011.

De grands points communs juste avant la crise de 29 à mettre en perspective avec l’actualité de nos jours.
Si vous devez regardez UN épisode (ou une partie) regardez le no5 ! Dès la minutes 17:00, on y retrouve exactement ce qui se passe aujourd’hui……si l’histoire doit nous servir de guide.


L’histoire de New York (1-5) – Campagne et… par lhistoirestuncombat


L’histoire de New York (2-5) – Ordre et… par lhistoirestuncombat


L’histoire de New York (3-5) – Soleil et ombre… par lhistoirestuncombat


L’histoire de New York (4-5) – Pouvoir et… par lhistoirestuncombat

La page 183 de ce livre: Scott Fitzgerald est citée:

page183

Franc fort mais encore !

janvier 22nd, 2016

Depuis juste une année le plancher (intenable, je vous l’avais annoncé comme un Nostradamus helvétique) de 1.20 CHF pour un EUR a été abandonné.

L’économie a résisté durant des mois avant de fléchir  en fin d’année. Il semble que le chômage suisse amorce une remontée et il paraît que ce sont les jeunes qui sont touchés

http://www.24heures.ch/suisse/Le-chomage-ne-progresse-guere-depuis-un-an-malgre-le-choc-du-franc-fort/story/17400527

topelement

chiffres chomages 2015

Tout est dans ce document: PRESSEDOK1512_F

(source: seco: http://www.seco.admin.ch/themen/00374/00384/?lang=fr)

Quasi tous les journaux, le parti socialiste, les syndicats, etc. veulent un taux de change à 1.3 CHF/EUR minimum et ce serait à nouveau à la BNS d’agir (cette dernière qui affiche, par ailleurs, un bilan quasiment de la taille du PIB Suisse, qui se trouve bourré de devises étrangères, d’actions et cette même BNS qui a perdu plus de 23 milliards de CHF l’année 2015).

Mais et c’est le grand MAIS !

On ne parle que des exportations.

regardez aussi les importations et la grande chance avec les prix qui baissent! (voitures etc.)

Parce qu’avoir une monnaie faible c’est aussi un problème:

Le Canada qui a vu sa monnaie chuter (principalement liée au prix du pétrole) tire la langue. Tout est cher !

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2016/01/14/001-dollar-canadien-baisse-importante-sous-70-cents-americains.shtml

http://www.24heures.ch/economie/Les-Canadiens-frappes-par-la-degringolade-de-leur-dollar/story/25741289

Le chou-fleur est désormais hors de prix par exemple.

http://www.romandie.com/news/Canada-les-Canadiens-frappes-de-plein-fouet-par-la-baisse-de/667620.rom

Et comme vous commencer à me connaître..quand tout le monde dit que c’est la catastrophe, je serais plutôt en clin à acheter.

 

Ecoutez cette petite analyse (cliquez sur l’image) (il faut acheter des  mines en CAD cela semble évident)

rad canada

II faut donc plutôt une monnaie forte (mais pas trop) mais cela n’est que mon humble avis

Pétrole en 2008 souvenez-vous…

janvier 22nd, 2016

En 2008, le cours du pétrole flirtait avec….150 USD le baril

crude oil to chart 22-1-2016

 

Je vous avais mentionné dans un récent article quelques anecdotes concernant la psychologie, notamment sur le pétrole, vous pouvez le relire ici: http://blog.crottaz-finance.ch/je-vous-lavais-dit-trop-tot/

Aujourd’hui, on peut lire partout que le pétrole s’écroule et qu’il va aller vers 20 USD, voire plus bas.

Quid quand il était à 100-150 ? Personne pour vous dire qu’il allait baisser fortement par la suite, les spécialistes-scientifiques-analystes-gouru-économistes le voyaient plutôt même vers 200 USD (pour Goldman Sachs aussi New super-spike might mean $200 a barrel oil)

Aujourd’hui le prix a été divisé par…..5 et on vous annonce les dix derniers dollars de baisse, allons soyons sérieux !

Je ne dis pas que c’est impossible, j’avance que c’est venir comme la grêle après la vendange.

Pour mémoire quelques manchettes de 2008:

newsweek-cover couv920 bilan_07_8-1

En conclusion (et ceci est aussi valable pour l’or).

Quand tout le monde vous dit d’acheter….eh bien vendez et inversement.

Pour information, des grandes banques ont dit (et appliqué dans leur mandat de gestion) de vendre l’or vers la fin de l’année passée.

J’ai reçu des communiqués de leurs comités d’investissement avec les nouvelles allocations d’actifs mettant la position or à zéro (pour certaines achetant des actions européennes en contre partie).

Hier, un gestionnaire Suisse (Florian Siegfried que je connais) écrit: « When a leading Swiss bank recommended its clients sell all their gold, AgaNola Asset Manager Florian Siegfried knew the precious metal was preparing for an upswing »  ici: http://seekingalpha.com/article/3820706-swiss-asset-manager-florian-siegfried-watching

Pour revenir à mon article du 15 octobre quand l’or était à 1100 USD reste toujours valable et pour l’instant le rebond a été avorté (1100 à 1190): http://blog.crottaz-finance.ch/lor-et-les-mines-cest-parti-mon-goldy/

Only time will tell et le timing c’est toujours délicat mais la psychologie nous renseigne assez bien.

 

 

 

Le graphique qui révèle les flux des investisseurs / banques depuis 2008

janvier 19th, 2016

Bonne année à tous et désolé de mon silence, mais l’administratif du début d’année prime sur le reste.

La récente correction de début d’année du marché n’est pas une surprise pour moi, ni par sa rapidité, ni par son ampleur.

Je suis tombé sur un graphique que je vous le livre.

IMG_8152

Depuis la crise de 2008, les flux se sont dirigés vers les fonds passifs (trackers, fonds indicés) et sont même sortis des fonds actifs, ce qui signifie (à mon humble avis):

  • Qu’après la correction boursière de 2008, les investisseurs qui avaient investi sur des titres individuels ont préféré les indices (ils ont perdus sur des positions individuelles)
  • Le « risque » individuel a donc été écarté.
  • Plus les indices montaient, plus les grands titres des indices montaient.
  • Plus les indices montaient, plus les titres non-indicés étaient délaissés (et probablement baissaient)

La moralité de cette fable est que:

– Tout vient à point pour qui sait attendre et que cette leçon faudra bien un fromage sans doute.

–  On a toujours besoin d’un plus petit que soit

– Que patience et longueur de temps font plus que force ni que rage.

Si les indices corrigent fort, ce sera probablement parce que la majorité des intervenants sont investis dans les titres des indices et sortiront ensemble. Le flux sera colossal.

Les gestions actives avec des actifs hors indices ne seront probablement pas touchés (ou peu).

Demain, le film (2015)

janvier 2nd, 2016

Tout d’abord bonne année !

Je sors l’instant du cinéma (normal avec le temps pluvieux) et je me permets de vous recommander le film suivant:

DEMAIN

Non pas que c’est un grand film, c’est même plutôt un documentaire (financé par du crowdfunding avec un petit budget), mais il a le grand mérite de ne pas tomber dans le drame écolo, ni dans la caricature écologiste.

Au contraire, je l’ai trouvé bien réalisé et bien structuré.

Il aborde plusieurs sujets importants dont certains ont déjà été traités sur ce blog:

L’écologie

Les banques qui créent de l’argent (Il est même fait mention du franc WIR)

Les multinationales qui dirigent le monde et les politiques

La démocratie

Tout se trouve ici:

http://www.kisskissbankbank.com/demain-le-film

 

 

Benoît Violier: La perfection « suisse » et l’excellence

décembre 28th, 2015

La Suisse regorge de talents venus d’autres pays. Souvent, ces suisses d’adoption, deviennent plus suisse que suisse.

En décembre (et peut-être cela vous a échappé), Benoît Violier a été sacré: « Meilleur Restaurant du Monde« .

Le restaurant est à Crissier, commune qui touche quasiment Lausanne.

Connaissant personnellement Benoît (et Brigitte), je peux dire que leur modestie est aussi une qualité incroyable.

La Romandie est l’endroit où l’on trouve la plus grande concentration d’étoiles Michelin et le plus grand nombre de toques.

On y voit aussi que la France est toujours le paradis des chef de la grande gastronomie.

Bravo à Brigitte et Benoît (ce dernier a été formé par notre défunt Philippe Rochat et par Frédy Girardet)

4962112

Le classement

1. Restaurant de l’Hôtel de Ville, Crissier (Suisse)

2. Per Se, New York (Etats-Unis)

3. Kyo Aji, Tokyo (Japon)

4. Guy Savoy, Paris (France)

5. Schauenstein, Fürstenau (Suisse)

6. El Celler de Can Roca, Gérone (Espagne)

7. Kyubei, Tokyo (Japon)

8. Maison Troisgros, Roanne (France)

9. Auberge du Vieux Puits, Fontjoncouse (France)

10. Joël Robuchon, Tokyo (Japon)

 

Joyeux Noël

décembre 24th, 2015

Santé et bonheur pour vous et vos proches.

Merci pour tous les échanges de cette année et que cette période de fêtes nous ramène de l’essentiel.
Gardons notre âme d’enfant, juste un instant !

D’un Goliath à l’autre

décembre 16th, 2015

Internet offre un espace de discution et d’informations fabuleux. Il est possible d’accéder à des sources hors du canal habituel, de fédérer des personnes qui ne se connaissent pas et – dans le cas qui nous intéresse – mettre une grande société devant la fronde de petits actionnaires minoritaires.

Certains forums, comme celui de Boursorma, ont permis à des personnes qui se sentent totalement désarmées face à un Goliath de se réunir en un petit David.

006stbx9

L’OPA avortée d’IAM Gold sur Euro Ressources

Read the rest of this entry »

Les obligations à hauts rendements se cassent littéralement la gueule !

décembre 14th, 2015

Le 1er décembre dernier, je vous avais écrit un article sur les obligations à hauts rendements.

http://blog.crottaz-finance.ch/les-obligations-a-hauts-rendements-high-yield-nous-montre-t-elles-le-chemin/

Puis un concours où il fallait trouver l’obligation d’une société « corporate » high yield.

Ces derniers jours tout s’accélère et je vous mets en vrac articles et graphiques concernant ce « secteur » obligataire.

Tout d’abord Bloomberg (avec une vidéo à écouter)

Il est dit à la fin de la vidéo: « Il faut bien lire le prospectus du fonds « high yields » car il est possible qu’en cas de difficulté du fonds (pour vendre les positions) le détenteur des parts peut, ne pas se faire payer en cash, mais en obligations high yield…charge à lui de les vendre….. »

http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-12-11/junk-bond-fear-gauge-nears-3-year-high-after-third-avenue-freeze

Aussi « The Telegraph »:

The junk bond markets early warning signs are all flashing red for the global economy

2015 High yield

1_3521514b

Read the rest of this entry »

Concours: résultat

décembre 4th, 2015

Il fallait découvrir une obligation d’entreprise (corporate bond)

Il s’agissait de l’emprunt

6-5 che

Cet emprunt est censé être remboursé dans moins de deux ans.

Avec la chute du cours de l’obligation, le rendement est monté à 27.636% annuel !

Le prix du gas a, notamment, fortement impacté les résultats de l’entreprise.

Deux vainqueurs perspicaces (je suis scié ! Bravo Arnaud et Gautier)  je les contacterai pour leur envoyer leur prix: Ce livre.

51zAPJKWWwL__SX340_BO1,204,203,200_

Bientôt en nouveau concours pour Noël !

Restez vigilants (abonnez-vous à la newsletter pour recevoir les mails de sortie de nouveaux articles)

Vidéo: Temps Présent (RTS), Frontalier un métier d’avenir

décembre 3rd, 2015

L’économie européenne exporte ses concitoyens. Reportage très intéressant.

Près de la frontière suisse: Chômage en France 5%, chômage en Suisse 8%….

On voit le transfert de la main d’oeuvre.

Vidéo: Spécimen (RTS) « Je suis beau…. »

décembre 3rd, 2015

Documentaire très intéressant.

J’avoue que – pour voir croisé certains l’époque (comme Peter Brabek) – cela peut influencer.

J’espère que cela ne marche pas pour les investissments. Ainsi pas de favoritisme grâce à la plastique !

 

Concours : Indice

décembre 2nd, 2015

Il s’agit d’un cours obligataire. A vous de jouer:

celui qui sera le plus près en me donnant le plus d’infos recevra un joli prix.

 

cocn

Les réponses sont à envoyer à:

concours@crottaz-finance.ch 

en indiquant votre nom, prénom et adresse pour que le prix puisse vous être envoyé. Je ne conserve rien des données concernant les participants après le concours

Concours: Délai jeudi 3 décembre minuit heure suisse

décembre 1st, 2015

Voilà bien longtemps que je n’avais organisé un concours ! Le voici

En relation avec mon précédent article:

Qu’est ce qui est représenté par le graphique ci-après:

cocn

Les réponses sont à envoyer à:

concours@crottaz-finance.ch 

en indiquant votre nom, prénom et adresse pour que le prix puisse vous être envoyé. Je ne conserve rien des données concernant les participants après le concours

Les Obligations à hauts rendements (High Yield) nous montrent-t-elles le chemin ?

décembre 1st, 2015

Depuis quelques temps les obligations à hauts rendements montrent des signes que ne trompent pas !

Les taux se tendent.

Voici les écarts avec les emprunts d’Etats

spread in bps

Le même situation est apparue avant 2008. L’écart a commencé à s’agrandir.

Quelques graphiques parlants

IMG_7389

IMG_7425

IMG_7433

L’ETF pour suivre les high yield (symbole JNK)

On voit qu’il est en train de chuter

JNKperformance: -8.72% depuis le début de l’année

 

Et pour terminer: https://research.stlouisfed.org/fred2/series/BAMLH0A3HYCEY

BOF merril yh

En conclusion, les intervenants sortent des ces obligations anticipant des risques grandissants.

 

Les attentats seront une bonne excuse pour vous interdire encore et toujours le cash

novembre 25th, 2015

On le voit en France, c’est:  « Mort au Cash »

Avant, il était possible de payer en cash jusqu’à certains montants.

Par exemple, avant  le 1er septembre, c’était 3’000 Euros, depuis cette date ce n’est plus que 1’000 euros.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2015/06/27/97002-20150627FILWWW00021-payer-en-espece-interdit-au-dela-de-1000-euros.php

Je pense que la volonté de contrôler le cash (qui est un bien privée je le rappelle) par le gouvernement est telle que tout événement pour aller en ce sens sera utilisé pour être encore plus coercitif !

La réorganisation du monde : vers la fin de l’argent liquide – Par Liliane Held-Khawam

Le JT du 23 novembre dernier vous en informe (cliquez l’image)

On veut votre bien ne l’oubliez pas.

Peut-être que cette lecteure pourrait intéresser les lecteurs:

Propaganda, comment manipuler l’opinion en démocratie:

propaganda

Sur Amazon: http://www.amazon.fr/Propaganda-Normand-Baillargeon/dp/2355220018

et en téléchargement libre: ICI (PDF)

les chapitres:

Sommaire

Préface

1. Organiser le chaos

2. La nouvelle propagande

3. Les nouveaux propagandistes

4. La psychologie des relations publiques

5. L’entreprise et le grand public

6. La propagande et l’autorite publique

7. La propagande et les activites feminines

8. La propagande au service de l’education

9. La propagande et les oeuvres sociales

10. L’art et la science

11. Les mecanismes de la propagande

 

 

L’Or est mal aimé. Les commerciaux et spéculateurs changent leurs positions

novembre 25th, 2015

L’or est survendu et détesté à ces niveaux.
C’est une excellente nouvelle pour les contrariants. Nous devrions être proche d’un bas.
Les sentiments des traders nous indiquent désormais qu’une majorité des investisseurs n’aiment pas l’or.

GOLD COT 25-11-2015

Et ô grande joie on m’annonce que deux banques (une suisse-allemande et une genevoise) viennent de passer à une exposition sur l’or de …..0% (ils vendent donc) pour tous les profils de risques.

A 1900USD l’once personne pour vendre (voire que des acheteurs)…à 1070 ils vendent soit après plus de 40% de baisse (pour mémoire les marchés des actions ont perdus plus de 45% en 2008…) c’est un véritable krach

Pour moi, c’est un indicateur de jet de l’éponge.

Le rebond et la hausse de l’or sont proches.

Time will tell

 

Vidéo(s): Géopolitique, Russie, Terrorisme, Finance – 6/11/15

novembre 24th, 2015

Débat des plus intéressants

 

Interventions intéressantes aussi dans « Ce soir ou jamais »

une piqure de rappel de 2011

Lordon, Todd, Madelin, etc..

Les taux négatifs feront de gros dégats

novembre 23rd, 2015

Tout d’abord quelques chiffres

suisse infl tx 20-11-2015

Inflation suisse (ou plutôt déflation): -1.4%

Les taux:

tx suisse 20-11-2015

 

Ce qui produit la courbe des taux suivante:

courbe taux chf 20-11-2015

Et l’évolution du taux CHF à 2 ans:

suisse tx 2 ans 20-11-2015

La première réflexion qui me vient est que si les taux futurs sont le reflet des anticipations actuelles de taux courts dans deux ans, cela reviendrait à dire que les taux courts dans deux ans seront à -0.9%.

Voilà bientôt un an que la BNS agit en appliquant un taux négatif à court terme de -0.75% et l’impact désiré (à savoir un affaiblissement du CHF, notamment contre Euro) tarde à déployer ses effets.

La BNS pénalise même les retraites, car les caisses de pensions subissent aussi les effets du taux négatif.

C’est un impôt déguisé et comme je l’ai écrit depuis bientôt 5 ans, la BNS devra rendre des comptes.

Aujourd’hui un article qui fustige la politique de la BNS: Un vent de révolte contre la politique de la BNS

La BNS est à la solde des autres banques centrales ne favorisant que la finance et je le prouverai tout à l’heure.

La Banque Nationale Suisse est totalement coincée entre des taux négatifs qu’elle ne peut encore trop baisser au grand risque de voir toutes les banques les répercuter et un bilan démesuré dont elle ne peut liquider les positions sans subir un effet négatif et faire subir un impact au marché financier.

Je m’explique:

Au cas où la BNS baisserait encore le taux de référence (allez mettons -2%), les banques commerciales devront alors répercuter cette baisse à tous clients (ce qui est le cas déjà de beaucoup de banque privées qui n’octroient pas de prêts hypothécaires sur lesquels les banques commerciales peuvent encore se faire un marge compensatoire).

Lorsque les banques appliqueront le taux négatif de -2%, les clients retireront leurs avoirs et nous assisterons à un magnifique: BANK RUN

Ce serait la fin des banques car – pour mémoire-  les banques créent aussi de l’argent de rien (ex-nihilo) avec les dépôts des clients et ceci avec un levier de 20.

Les liens suivants vous renseignent sur les standards minimaux:

https://www.finma.ch/fr/news/2014/11/aktuell-geaenderte-mindeststandards-20141110

http://www.bis.org/publ/bcbs266.htm

Imaginez donc la panique bancaire en cas de taux encore plus négatifs !

En conséquence, on empêchera probablement les épargnants de retirer à cause du risque systémique. C’est la mort du cash.

Je rappelle l’initiative pour que seule la BNS désormais puisse créer de l’argent et non plus des sociétés privées comme les banques: http://www.rts.ch/info/suisse/7215951-le-monopole-de-la-creation-d-argent-par-la-bns-sera-soumis-au-peuple.html

L’autre problème c’est de savoir comment la BNS va se sortir du guêpier dans lequel elle s’est mise toute seule, à savoir diminuer son bilan en vendant les euros ou les actions etc. sans subir de pertes.

Pour terminer, je peux vous assurer que ce à quoi nous assistons aujourd’hui sur les marchés des prix des divers actifs (notamment des matières premières (au plus bas) et des actifs financiers (au plus hauts) et le fait de l’activité irréfléchie des banques centrales qui provoquent une distorsion des prix.

commo asset move

Monsieur Charles Dereeper nous écrit récemment qu’il a un souci de confiance envers les marchés: http://www.objectifeco.com/riche-rentier/argent/investir/j-ai-un-conseil-a-vous-donner-concernant-vos-placements-sur-les-marches-financiers.html

Je le rejoins, ça ne sent pas bon à cause des interventions de banques centrales.

Tout a une fin, reste à savoir quand.